Incendie de Rouen : crainte d'un "sur-accident" et risque de pollution de la Seine

  • A
  • A
Un important incendie s’est déclaré à Rouen dans la nuit de mercredi à jeudi dans une usine classée Seveso “seuil haut”.
Un important incendie s’est déclaré à Rouen dans la nuit de mercredi à jeudi dans une usine classée Seveso “seuil haut”. © Philippe LOPEZ / AFP
Partagez sur :
Un important incendie s’est déclaré à Rouen dans la nuit de mercredi à jeudi dans une usine classée Seveso "seuil haut". On craint désormais le "sur-accident" et le risque d’une pollution de la Seine.

A Rouen, dans la nuit de mercredi à jeudi, un très important incendie s’est déclaré dans l’usine Lubrizol, qui fabrique des additifs pour lubrifiants. Cette usine est classée Seveso "seuil haut" (désigne les sites industriels présentant des risques d'accidents majeurs). Le "sur-accident" et un risque de pollution de la Seine sont à craindre. 

La priorité des services de secours est "de protéger les produits dangereux" qui se trouvent encore dans l'usine en feu Lubrizol à Rouen afin d'"éviter un sur-accident", a déclaré Jean-Yves Lagalle, responsable des pompiers de Seine-Maritime. "La priorité des priorités c'est les installations intérieures de l'entreprise qui ne sont pas encore touchées", a-t-il dit, ajoutant que deux usines classées Seveso “seuil bas” à proximité de l'usine en feu ont été évacuées.

"Les sapeurs-pompiers pataugent dans 3 ou 4 cm d'hydrocarbure, ce type de feu ne s'éteint pas qu'avec de l'eau, il faut mettre de l'émulseur, un tapis de mousse", a expliqué Jean-Yves Lagalle. "C'est un feu extrêmement dangereux pour la sécurité du personnel", a-t-il ajouté, qualifiant l'incendie d'"hors-norme".  

Risque de pollution de la Seine par débordement des bassins de rétention

On peut également craindre une pollution de la Seine. "On continue de lutter contre le feu avec un risque de pollution de la Seine par débordement des bassins de rétention", a déclaré le préfet de Normandie Pierre-André Durand lors d'une conférence de presse ce jeudi.

Ce gigantesque incendie s’est déclaré vers 2h30 dans un entrepôt de l’usine, située à environ 3 km du centre-ville et de la cathédrale de Rouen. Il n'a pas fait de victime mais la préfecture a pris d'importantes mesures de protection des habitants.

Interrogé sur l'ampleur de l'accident industriel, le préfet a assuré qu'il n'y avait aucune "minoration des risques" par les pouvoirs publics. "S'il avait fallu confiner, nous aurions confiné, s'il avait fallu évacuer, nous aurions évacué", a-t-il dit. Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner se rend sur place et devrait arriver vers 11h30.