Couple mort intoxiqué en Isère : le maire de la commune décrit une "nappe d'oxyde de carbone"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Un couple de septuagénaires, qui n'avait plus d’électricité, est mort intoxiqué à cause d'un groupe électrogène à Beauvoir-de-Marc, en Isère, a indiqué le parquet dimanche soir. Le maire de la commune, qui connaissait le couple, réagit sur Europe 1 dimanche.

Un couple de septuagénaires en Isère, privé d'électricité à cause du dernier épisode neigeux, a été retrouvé mort dimanche matin à son domicile, intoxiqué au monoxyde de carbone émanant d'un groupe électrogène, a-t-on appris auprès du parquet. "Les pompiers qui sont intervenus ont relevé des taux très élevés de monoxyde de carbone", dimanche matin au domicile des victimes à Beauvoir-de-Marc, a indiqué le procureur de la République de Vienne, Jérôme Bourrier, qui s'est saisi de l'enquête.

Alain Pichat, maire de la commune iséroise, connaissait le couple, avec qui il a passé "toute son enfance". Interrogé par Europe 1, il détaille les conditions de ce faits divers dramatique : "Ils ont fait tourner un groupe électrogène dans le sous-sol de leur maison. La lumière est revenue vers 10 heures 30. Le mari est descendu pour arrêter le groupe électrogène. Son épouse, ne le voyant pas revenir, est descendue à son tour. Elle s’est retrouvée dans une nappe d’oxyde de carbone. Elle a basculé aussi".

70.000 foyers toujours privés d'électricité

Âgé de 75 ans, le couple a été retrouvé inanimé par des proches et les secouristes, une fois alertés, avaient éprouvé de la "gêne dans leur respiration au bout d'un certain temps d'intervention", a précisé la sous-préfète de la Tour-du-Pin, Caroline Gadou.

Dimanche à la mi-journée, Enedis a indiqué que quelque 70.000 foyers en Rhône-Alpes restaient privés d'électricité après les importantes chutes de neige qui ont touché jeudi six départements de la région, dont l'Isère.

Europe 1
Par Maxime Dewilder

Les + lus