Qu'est devenu Axl Rose, le chanteur des Guns N' Roses ?

, modifié à
  • A
  • A
3:47
L'histoire de la semaine est une chronique de l'émission Europe week end
Partagez sur :

Cette semaine l'annonce a ému les amateurs des scènes de hard rock des années 90 et des Guns N' Roses, le groupe mythique va se reformer au mois d'avril. Mais qu'est devenu Axel Rose ?

 Seuls sa voix et son bandana ont résisté aux dégâts du temps, de la came et du botox. A bientôt 54 ans, Axl Rose n’a plus grand-chose à voir avec l’Icône flamboyante du Hard Rock des années 80-90, cet ange roux et androgyne, qui selon sa propre  légende déclenchait des orgasmes dans les premiers rangs féminins, dès ses apparitions sur scène…  Bouffi, couperosé et collagénéisé, le Shérif des Guns ne fait plus vraiment fantasmer aujourd’hui. Il est à la peine avec sa monture et doit se shooter à l’oxygène tous les quart d’heures pour tenir un concert entier. Le mythe naufragé : trop de déglingue, trop longtemps. 

William Bruce Rose Jr, son vrai nom. Né un 6 février 62, dans l’Indiana, le Midwest prolo de l’Amérique de Kennedy. Sa maman a 16 ans, son père  à peine 20. Le Twist commence à se tortiller, les Beatles répètent "Love Me Do", le petit Will n’a pas encore fait ses premiers pas que son père a déjà quitté le domicile familial et que sa mère est tombée enceinte d’un drôle de pentecôtiste,  croisé une nuit dans une église. Une enfance à coup de ceinturon et de messes quotidiennes, le Salut dans une chorale, le chant pour étouffer les pleurs d’un petit garçon dont son beau père abuse la nuit venue. L’haleine fétide du salop, les coups de poings en cascade sur sa maman, autant de traumas qu’évoquera, plus tard, la Rock-star, pour tenter d’excuser ses turpitudes. Ses détournements de mineures, ses petites amies dérouillées, ses bagarres dans les bars, les boites de nuits, les hôtels, ses 3, 4, 5 grammes de vodka  dans le sang, au volant ou au petit déjeuner. Toutes les drogues du monde, le reste du temps, les flics, les juges, les avocats, les procès, les arrangements financiers à coups de millions de dollars. Le plus beau casier judiciaire du show business américain, comme l’a résumé un jour un journaliste du Los Angeles Time. 

 Presque 30 ans après la sortie  "d’Appetite for destruction", le premier album culte de Guns and roses, c’est un Axl Rose fané, aux tatouages délavés, qui va tenter son come back avec Slash,  son vieil acolyte-alcoolique, entré avec lui dans la légende du Hard Rock… Slash, le frère jumeau-ennemi d’Axl Rose, dont on aperçoit jamais le regard sous sa tignasse et son haut de forme aussi noire l’un que l’autre…. Slash avec lequel Axl s’est réconcilié après 20 ans de divorce… Slash et Axl sans lesquels, Guns and Roses n’existe pas. En attendant les retrouvailles de Coachella et la série de 25 concerts prévue dans la foulée, Axl Rose a repris les répétitions. Le bandana impeccable, la voix intacte malgré toutes les folies. Une voix incroyable, l’une des plus grandes tessitures au monde. Capable de couvrir 5 octaves et demi entre 2 titres. Unique à condition que le souffle suive. Essentiel pour Axel Rose, histoire d’être à la hauteur de son mythe et de son anagramme "Oral Sexe"…