Les 10 petits nègres d'Agatha Christie : un indémodable

SAISON 2016 - 2017
  • A
  • A
Partagez sur :

Chaque soir, Nicolas Carreau nous emmène à la découverte des plus belles nouveautés littéraires.

 

10 petits nègres d’Agatha Christie aux Éditions du Masque

Pourquoi Agatha Christie et Les 10 petits nègres ?

Parce que TF1 a adapté ce classique en format série tv. C’est sans doute le plus connu et le plus grand livre d’Agatha Christie. Publié en 1939, il s’est écoulé depuis à environ 100 millions d’exemplaires. Il est dans toutes les listes de meilleurs romans policiers. Bref, tout le monde connait les dix petits nègres, mais comme tous les classiques, parfois, on les connait sans les connaitre. Tout le monde connait Cosette, mais tout le monde n’a pas lu les Misérables. Du coup, quand on les lit vraiment, on a à la fois le sentiment d’être familier des personnages et en même temps on les découvre complètement.

Vous nous rappelez l’intrigue du livre ?

Elle est incroyable. Le roman commence par un voyage, des voyages, dans un train ou en voiture. 10 personnes, qui n’ont a priori absolument aucuns liens entre elles, se rendent sur une île dans le Devon, l’île du Nègre. Elles ont toutes été invitées par les propriétaires, par lettre. Tous ont différentes raisons d’avoir accepté, mais tous s’y rendent. Vous avez un vieux juge, une dame un peu sèche et cassante, une jeune secrétaire, un militaire, bref, des profils très différents.

Mais ils ont quand même un point commun ?

Oui, quand même. Ils vont tous être accusés de meurtre ! En arrivant sur l’île, tout le monde se rencontre, on se toise, on se jauge. Mais les propriétaires ne sont pas là. Simplement, un disque, une voix leur annonce qu’ils sont tous des meurtriers. Mais surtout, ils vont tous mourir un par un. Pourquoi ? Comment ? avec ce genre de livres, même 77 ans après leur publication, on ne peut toujours rien dire.

Mais on peut l’offrir !

Oui. Et dans cette édition spéciale par exemple publiée l’année dernière. Celle du Masque. Agatha Christie vue par le photographe Martin Parr, qui a réalisé la couverture.

Les dix petits nègres donc, un indémodable aux éditions du Masque.

Les émissions précédentes