Decathlon dans le viseur des anti-chasse

  • A
  • A
2:46
Le monde bouge est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h30
Partagez sur :

Chaque jour, Axel de Tarlé fait un point sur l'économie.

Decathlon est la cible des anti-chasses.

L'ouverture de la chasse a eu lieu ce week-end. Pour l’occasion, Decathlon a rouvert son rayon d'articles de chasse.
Sauf que la chasse ne plait pas à tout le monde et Decathlon est l'objet d'une pétition sur Internet qui est, ironiquement, baptisée "à fond la chasse".
Cette pétition recueille ce lundi matin plus de 66.000 signatures, elle demande notamment de supprimer les rayons chasse de Decathlon.

On peut y trouver plusieurs commentaires tels que "La chasse qui n'est pas un sport", "Défendez la vie, pas la mort".
Les signataires appellent même à boycotter l'enseigne "Supprimez vos rayons chasse. En attendant, Bye, Bye Decathlon".
Les enseignes commerciales sont de plus en plus l'objet d'action des mouvements qui prennent la défense de la cause animale.
Ces mouvements obtiennent souvent gain de cause comme pour ces trois exemples :

- Concernant les poules pondeuses, la grande distribution s'est engagée à ne plus vendre des oeufs de poules élevées en batteries.
- De même dans le textile, les enseignes type Gap, H&M, Zara, ne vendent plus de pull en Mohair après la diffusion de vidéo montrant des chèvres maltraitées.
- Dans la mode, la fourrure et même le cuir sont maintenant sujets à polémique. La styliste Stella Mac Cartney n'en utilise pas.

La société évolue. Selon un sondage Ifop, 80% des Français jugent cette cause animale "importante ou assez importante".

Est-que certaines actions ne vont pas trop loin quand on voit que des boucheries ou des poissonneries sont vandalisées ?

Une minorité agissante n'est-elle pas en train d'imposer à la société un mode de vie, voire une idéologie ?
L'anti-spécisme, pour qui l'homme est au même niveau que les animaux, ne peut pas s'arroger le droit de tuer des animaux.
En Angleterre, il existe un mouvement (Alf, Animal Liberation Front) qui est classé comme organisation terroriste. Il se livre à des actions violentes comme des colis piégés, des attaques contre des laboratoires ou l’incendie des cabanes de chasse pour défendre la cause animale.
On est bien loin de notre pétition Decathlon "À fond, la chasse" mais le débat est compliqué.
Par exemple, après la chasse, demandera-t-on à Decathlon de supprimer son rayon "pêche" ?