Cyclisme : Leclerc remplace Carrefour sur le maillot à pois

, modifié à
  • A
  • A
2:06
Le monde bouge est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Chaque matin, Axel de Tarlé décrypte l'une des actualités économiques marquantes du jour.

L'enseigne "Leclerc" sera le nouveau sponsor du Tour de France, à la place de Carrefour.
Carrefour qui abandonne également l'Équipe de France de Football.

Fini le maillot à pois du meilleur grimpeur avec Carrefour. Pour le prochain Tour de France, le maillot à pois sera aux couleurs des magasins Leclerc.
De la même façon, fini l'Équipe de France de football avec Carrefour. Désormais, Griezman et Mbappé seront des Mousquetaires puisqu'Intermarché remplace Carrefour comme sponsor officiel.

Pourquoi ce double abandon ? Carrefour veut faire des économies ?

Pas forcément. Être sponsor du Tour de France ou de l'Équipe de France de football, ça se chiffre en millions d'euros. C'est beaucoup mais ça reste peu comparé aux énormes budgets publicitaires de ces grands groupes de distribution qui se chiffrent en centaines de millions d'euros.
Non, ce virage stratégique de Carrefour est un vrai cas d'école marketing. Quel est le principal avantage d'être associé à l'Équipe de France de football ou au Tour de France ? C'est la visibilité et la notoriété.
Or, Carrefour n'a pas besoin de notoriété. Carrefour a besoin de changer d'image et de ne plus être associé à la grande consommation industrielle, façon années 70.
Carrefour veut devenir le champion de la transition alimentaire vers le bio, le local et les filières qualités.

De ce point de vue, être associé à Mbappé et Griezmann (aussi sympathiques soient-ils) ça ne vous apporte rien. Donc, Carrefour arrête le foot. Alors qu'intermarché (qui est un distributeur plus petit) à tout à gagner à élargir sa visibilité et sa notoriété en étant associé à l'Équipe de France.

Pourquoi Leclerc a-t-il choisi de sponsoriser le "Tour de France" ?

Pour Leclerc, le Tour de France, c'est du caviar. C'est l'archétype de la compétition populaire et gratuite, qui va chez les gens avec des étapes partout en France, dans des petits villages. Donc, ça entre parfaitement en résonance avec sa marque "Nos régions ont du talent".
Michel Édouard Leclerc, qui adore jouer la carte des régions contre le parisianisme arrogant, était ravi ce lundi de montrer le nouveau maillot à pois du meilleur grimpeur qui sera donc désormais aux couleurs des centre Leclerc.