Afrique : le streaming est en train de révolutionner le marché de la musique

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique d'Axel de Tarlé est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Chaque jour, Axel de Tarlé fait un point sur l'économie.

Afrique : le nouvel eldorado pour Universal Music.

Universal Music est le Numéro un mondial de la musique. Il représente notamment Rihana, Paul Mc Cartney, les Rolling Stone, Stromae, Cœur de Pirate ou Louane. C’est un groupe Français qui appartient à Vivendi.

Le problème du marché de la musique, c'est qu'il se résume à cinq pays, à savoir les États-Unis, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la France et le Japon. Partout ailleurs, c'est le royaume du piratage mais ça change, grâce notamment au streaming.
En Amérique du Sud, en Afrique et en Asie, le streaming prend son envol avec un accès à un catalogue de musique pour 10 euros par mois.

Ce genre de formule ne fonctionne pas forcément pour le moment en Afrique où ce qui fonctionne, c'est de passer des accords avec des opérateurs télécoms pour qu'ils incluent une offre musicale dans leur bouquet.
C'est exactement ce que vient de faire Universal Music qui a passé un accord de diffusion avec Boomplay, une plateforme musicale qui appartient au numéro un des smartphones en Afrique et notamment au Ghana, au Kenya, au Rwanda, en Ouganda ou en Zambie.

Pour Universal, c'est un nouveau marché qui s'ouvre.

Voilà comment la musique, qui était un micro-marché, devient un marché mondial en Afrique, en Amérique du Sud et en Asie.
Le président du Directoire de la filière française d'Universal Music, Olivier Nusse, affirme que "d'ici 10 ans, le marché africain de la musique sera plus grand que le marché européen".
C'est aussi l'occasion de multiplier les échanges musicaux avec des artistes africains comme pour ce duo Entre ces deux artistes Universal : Louane et Toofan (un groupe du Togo) qui ont sorti ensemble le titre "La vie là-bas".