Vers la fin des tickets de caisse imprimés dans les supermarchés ?

  • A
  • A
Les tickets de caisse sont de plus en plus dématérialisés. 1:24
Les tickets de caisse sont de plus en plus dématérialisés. © Pascal GUYOT / AFP
Partagez sur :
De plus en plus de chaînes de magasins suppriment les tickets de caisse en version papier, préférant les envoyer par mail. Les derniers en date à adopter cette mesure sont Carrefour et Système U. Une économie de papier bonne pour la planète et les finances des grands groupes, et qui plaît aux consommateurs.

C’est une habitude à prendre : se passer du ticket de caisse. Les grandes surfaces Carrefour et Système U ont annoncé qu’elles allaient proposer à leurs clients des tickets dématérialisés à la place du traditionnel bout de papier. Un geste environnemental démocratisé par de plus en plus d’enseignes comme Promod, Uniqlo ou encore Etam.

Une initiative de la clientèle

L’alternative fonctionne. Decathlon, par exemple, propose des tickets de caisse envoyés par mail, depuis 2018. Aujourd’hui, 50% des clients choisissent cette option, notamment pour les achats de moins de dix euros. Ces bons résultats ont guidé la décision de Carrefour. La chaîne de grande distribution va donc proposer des tickets dématérialisés à ses 14 millions d’adhérents au programme de fidélité.

L’initiative vient aussi des consommateurs directement, selon Bertrand Swiderski, le directeur RSE du groupe Carrefour. "Nos clients nous ont fait remonter, via tous nos personnels en caisse, leur envie de ne plus avoir systématiquement le ticket de caisse à chaque passage."

Une économie de 40.000 km de rouleau par an

Derrière cette attente, il y a aussi d’importantes économies de papier. Dans les enseignes du groupe Casino, où les tickets dématérialisés existent depuis un an, ce sont 170.000 bouts de papier non imprimés par semaine. Chez Système U, on espère économiser environ 40.000 kilomètres de rouleau par an, soit l’équivalent... du tour de la Terre !

Enfin, l’idée ne vient pas directement des grandes chaînes de magasins. Tout est une question d’anticipation : la loi prévoit la disparition progressive des tickets papiers pour les achats de moins de 30 euros d’ici 2023.

Europe 1
Par Clément Lesaffre, édité par Manon Bernard