SNCF : réservations impossibles pendant la grève, des trains supprimés les autres jours ?

, modifié à
  • A
  • A
Les trains seront-ils moins nombreux dans les gares pendant le mois d'avril ?
Les trains seront-ils moins nombreux dans les gares pendant le mois d'avril ? © Joël SAGET / AFP
Partagez sur :
La SNCF a suspendu les réservations pour les trains les jours d'avril où une grève des cheminots est prévue. Des trains seraient supprimés les autres jours.

Quel visage aura le mois d'avril sur le plan ferroviaire ? Alors que les cheminots ont annoncé un mouvement social long de trois mois, de début avril à fin juin, la SNCF a suspendu les réservations des trains le mois prochain, précisément les jours où une grève est prévue sur le réseau, comme l'a relevé Le Monde.

Des trains qui affichent "complet". Lorsqu'on se rend sur le site oui.sncf, les trains au départ les jours de grève affichent en effet tous "complet", quelle que soit la classe tarifaire souhaitée (non-modifiable, seconde et première classe). Mardi soir, il était en revanche encore possible de réserver des trains les jours de grève en mai et en juin.

Les options toujours valables, réservations possibles pour les TER. Les options posées sur des trains circulant les jours de grève en avril étaient encore valables, a constaté Europe1.fr. Les voyageurs sont invités à consulter les plans de transports la veille des jours de grève à 17 heures, pour savoir quels trains circuleront. Bizarrement, les billets de TER, qui eux aussi sont censés être concernés par la grève, sont encore en vente. 

Impossible de réserver un Paris-Brest, mardi 3 avril, jour de grève à la SNCF.

La capacité des trains diminuée de moitié ? Mais la grève pourrait aussi perturber le fonctionnement du réseau ferroviaire les jours sans grève. Le Monde affirme ainsi que la SNCF a décidé de diminuer la capacité des trains à environ 50%, une information qui n'a pas été confirmée en interne : "Aucune décision en ce sens n’a été prise à ce stade", a indiqué un porte-parole au quotidien.

"Les prix pourraient exploser". "Nous allégerons probablement l’offre, par exemple le 5 avril, afin de ne pas risquer de promettre ce que nous ne pourrons pas tenir", indique pourtant un responsable à propos des lendemains de grève. Cela aurait pour conséquence de faire grimper les tarifs de ces trains, la raréfaction de l'offre créant quasi-mécaniquement une hausse des prix. "La décision a été prise d’augmenter les prix entre les jours de grève", confirme un employé de SNCF Voyages au Monde. "Les prix pourraient même mécaniquement exploser. A moins que la direction décide de limiter la hausse", anticipe un cadre interne de l'entreprise publique.

Europe 1
Par T.LM.