Réouverture du Puy du Fou le 11 juin : "C'est un ouf de soulagement"

, modifié à
  • A
  • A
Le parc du Puy du Fou a été distingué par de nombreux prix, qui en fond une attraction de réputation internationale. 1:47
Le parc du Puy du Fou a été distingué par de nombreux prix, qui en fond une attraction de réputation internationale. © SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP
Partagez sur :
Réputé comme l'un des meilleurs parcs d'attraction du monde, le Puy du Fou est également un moteur économique important en Vendée. Sa réouverture était particulièrement attendue par les élus locaux et les professionnels du tourisme.

Les parcs à thème en zone verte, c'est-à-dire les moins touchées par l'épidémie de Covid-19, pourront rouvrir dès le 2 juin prochain. Le Puy du Fou, plusieurs fois distingué meilleur parc du monde, se déclare prêt pour une réouverture le 11. Il s’agit d’un soulagement pour les élus et professionnels des environs, car le Puy du Fou n'est pas seulement un site d'attractions médiévales, c'est aussi une véritable machine économique qui fait vivre toute la Vendée.

"C’est une belle victoire, un ouf de soulagement". La réouverture du Puy du fou, Véronique Besse peut d’autant plus la savourer qu’elle avait lancé dès le 9 mai une pétition en ce sens, pétition qui a recueilli en deux semaines pas moins de 24.000 signatures. Maire des Herbiers, commune située à huit kilomètres du parc, elle explique que le Puy du Fou représente un atout considérable. "C’est la locomotive de toute une région. Un euro dépensé au Puy du Fou équivaut à une retombée économique d’environ 3,20 euros sur les régions des Pays de la Loire", pointe-t-elle.

"Il y avait vraiment des gens en difficulté, notamment les hébergeurs qui, toute l’année, mise sur l’ouverture du parc pour accueillir les touristes, et qui n’avaient plus aucune réservation", poursuit l'édile. "Ça devenait économiquement problématique."

7.000 emplois directs et indirects

La Maison Marie Barrault, un hôtel situé aux Herbiers, dépend essentiellement de l’activité du Puy du Fou, surtout à la belle saison. "En cette période de l’année, 90% de notre clientèle est là pour le Puy du Fou. Quand le parc est fermé nous sommes quasiment à l’arrêt", indique Gérard Soulard, le patron de l’établissement. Avec la réouverture le 11 juin, c’est donc tout un secteur économique qui va pouvoir repartir progressivement, le parc représentant à lui seul 7.000 emplois directs et indirects dans le domaine touristique.

Europe 1
Par Charles Guyard, édité par Romain David