Quelles sont les pires entreprises de l'année ?

, modifié à
  • A
  • A
La SNCF succède à Engie et décroche son premier "Cactus d'or" décerné par le magazine 60 millions de consommateurs. 1:32
La SNCF succède à Engie et décroche son premier "Cactus d'or" décerné par le magazine 60 millions de consommateurs. © © ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :
En cette fin d'année, tout le monde y va de son palmarès, mais c'est aussi le moment où sortent des enquêtes sur ce qui n'a pas bien fonctionné. C'est le cas des "Cactus de la conso", le classement de ces marques qui ont été prises la main dans le sac du mauvais service rendu aux consommateurs, voire de la tromperie...

Décidément, rien ne va pour la SNCF... L'entreprise publique, qui a du mal à faire circuler ses trains en raison du mouvement social contre la réforme des retraites, a été épinglée par 60 Millions de consommateurs et décroche "le Cactus d'or". Chaque année, le magazine publie son palmarès des sociétés accusées de pratiques affligeantes, ou qui ont gâché la vie des consommateurs. Pour la troisième édition, c'est la SNCF qui pointe en première place, succédant à Engie. 

En cause, explique 60 millions de consommateurs : la réduction du nombre de guichets qui allonge les files d'attente dans les gares. Sans oublier le fait qu'un voyageur partant d'une gare sans guichet ni machine automatique peut se voir coller une amende par le contrôleur alors qu'il est obligé d'acheter son billet dans le train. En cause, encore : les nouvelles cartes de fidélité "Avantage" et "Liberté", qui cachent en réalité de belles hausses de prix, selon le magazine...

La Fnac, Cactus de la pire pratique

"Le Cactus du produit trop fragile" revient à la Switch de Nintendo: elle est souvent défectueuse et les réparations sont facturées au prix fort. La Fnac reçoit, elle, le Cactus de la pire pratique. La chaîne de magasins offre une assurance présentée comme gratuite aux acquéreurs de smartphones et de tablettes, "assurance résiliable à tout moment sur un coup de fil". Mais beaucoup de clients ont découvert qu'ils s'étaient fait prélever jusqu'à 26 euros par mois, sans possibilité d'arrêter avant un an...

Cactus, enfin, de "la défaillance" au site d'échange en ligne Vinted : 60 millions a reçu moult plaintes d'acheteurs qui, soit ne recevaient jamais les articles, soit recevaient des colis endommagés ou vides.

Europe 1
Par Olivier Samain, édité par Ariel Guez