Prélèvement à la source : des bulletins de salaire "test" à partir d'octobre

  • A
  • A
Une ligne "net à payer avant impôt sur le revenu" sera écrite en gros à partir de janvier.
Une ligne "net à payer avant impôt sur le revenu" sera écrite en gros à partir de janvier. © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

A compter d'octobre, certaines entreprises vont simuler un bulletin de paie "test" pour habituer les salariés au prélèvement à la source, en vigueur à partir de janvier.

C'est un test avant le grand saut, dans quelques semaines. Avant l'entrée en vigueur du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, en janvier 2019, certaines entreprises vont appliquer en octobre les taux reçus par l'administration fiscale sur la fiche de paie d'octobre.

"Une anticipation bénéfique". Si votre entreprise réalise ce test "à blanc", vous pourrez voir sur votre fiche de paie le montant qui sera prélevé au titre de l'impôt à partir du 1er janvier prochain et le salaire net après impôt. Pour les entreprises, cela va permettre de tester le système, mais aussi et surtout d'informer les salariés. "J'ai incité tous mes clients à le faire et presque tous vont le faire parce qu'ils ont bien compris que cette anticipation serait bénéfique", indique Michel Tudel, président du cabinet d'experts-comptables Absoluce.

>> De 5h à 7h, c’est “Debout les copains” avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

"Cela nécessite beaucoup de pédagogie et de communication afin d'éviter les frustrations et les incompréhensions, car je ne suis pas sûr qu'ils aient tous mesuré l'impact de cette mesure sur leur bulletin de janvier", poursuit l'expert. Et les entreprises qui auront raté le coche en octobre pourront mener le test à partir de novembre et même de décembre. Une fois la réforme entrée en vigueur, en janvier, ce ne sera plus fictif.

Une ligne "net à payer avant impôt" grossie. Mais pour bien faire comprendre au salarié que ce n'est pas une baisse de salaire à l'initiative de l'employeur, la fiche de paie devra être très lisible. À compter de janvier, la ligne "net à payer avant impôt sur le revenu" sera écrite en gros. Elle devra être une fois et demi plus importante que les autres lignes.