Patrick Pouyanné, patron de Total : "Je me suis déjà prononcé sur l’idée d’une taxe flottante"

  • A
  • A
Patrick Pouyanné.
Patrick Pouyanné. © Europe 1
Partagez sur :
Alors que les prix du baril de pétrole connaissent une hausse record, menaçant les prix à la pompe, l'association de consommateurs UFC-Que Choisir appelle le gouvernement à supprimer l'une des taxes sur le carburant. 
RÉACTION

"Ce n’est pas aux pétroliers de faire un effort". Alors que le secrétaire d’Etat aux transports Jean-Baptiste Djebarri a appelé les pétroliers à faire preuve "de modération" pour limiter la hausse des prix à la pompe, le PDG de Total, Patrick Pouyanné, répond ce matin sur Europe 1. Il estime que c’est au gouvernement de faire un effort pour réduire la facture à la pompe en jouant sur la fiscalité. Il se dit favorable à la mise en place d'une taxe flottante pour limiter la hausse des prix.

"Les taxes sont élevées, on le sait. Dans le prix à la pompe, sur 1,50 euro, il y a 40 centimes de pétrole, après ce sont des taxes. Je me suis déjà prononcé sur l’idée d’une taxe flottante. Liée une partie des taxes au prix du pétrole est un moyen amortisseur. La marge de Total est faible : un centime par litre. On est bien conscient de tout cela... J’ai entendu l’appel. Je pense que les marchés vont se calmer. Nous, on va regarder sur la petite part qui nous convient pour faire en sorte que tout cela se passe au mieux. On observe tous les jours", a-t-il déclaré.

Europe 1
Par Europe 1