Lithium en Alsace : "Peut-on redévelopper des mines en France ? La question reste entière"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Des chercheurs ont découvert en Alsace d’importantes sources de lithium, un métal hautement stratégique qui sert à fabriquer des batteries. Marie Cherron, de la fondation pour la nature et l’homme, demande "d’évaluer l’impact sur l’environnement" avant de passer à l’extraction.
INTERVIEW

L’Alsace va-t-elle bientôt devenir un eldorado du lithium ? Des chercheurs ont découvert d’importantes ressources en sous-sol, au pied des Vosges, de ce métal hautement stratégique qu’on retrouve dans les batteries d’ordinateurs, de smartphones ou encore de voitures électriques. Mais pour Marie Cherron, de la Fondation pour la Nature et l’Homme, il faut d’abord "évaluer l’impact sur l’environnement" avant de passer à la phase d’extraction et d’exploitation.

"Peut-on redévelopper des mines en France ? La question reste entière. Ça ne se fera pas en un an, ni en cinq ans. Ça demande d’évaluer précisément les impacts que ça peut avoir sur notre environnement, nos sols, sur l’eau et sur la biodiversité en général", a assuré Marie Cherron, vendredi sur Europe 1.

"On ne pourra pas infiniment extraire ces matières"

"Je reste réservé, c’est un défi pour l’avenir de l’économie en France et pour l’avenir des filières qui dépendent le plus des ressources minérales. Mais produire chez nous peut aussi être une opportunité pour transformer ces ressources de manière plus propre, et se positionner enfin dans une trajectoire de réduction de l’extraction et de maîtrise de nos besoins. On ne pourra pas infiniment extraire ces matières", nuance Marie Cherron.

"Avec dix centrales comme celles qui sont en exploitation en Asie du Nord, on couvrirait des besoins français en lithium", avait expliqué vendredi matin Jean-Jacques Graff, président de l’association française des professionnels de la géothermie.