Les créations d'entreprises frôlent le million en 2021, un nouveau record historique

Près d'un million d'entreprises se sont créées en France en 2021 (Illustration).
Près d'un million d'entreprises se sont créées en France en 2021 (Illustration). © Philippe LOPEZ / AFP
  • Copié
avec AFP
L'Insee rapporte vendredi que le nombre des créations d'entreprises pour l'ensemble de l'année 2021 s'est élevé à 995.868, en augmentation de 17,4% par rapport à 2020, établissant un nouveau record historique. Une hausse qui s'explique par le niveau bas des créations d'entreprise par les confinements, en 2020.

Le nombre de créations d'entreprises en France a augmenté de 17,4% en 2021, frôlant le million et établissant un nouveau record historique , mais s'est tassé en fin d'année, a rapporté vendredi l'Insee. Au total, il s'est créé 995.868 entreprises en France l'an passé, contre 848.164 en 2020, qui avait déjà été une année record. La forte hausse des créations d'entreprises l'an dernier s'explique par "le niveau particulièrement bas des créations pendant le premier confinement en 2020", selon le communiqué de l'Insee.

640.000 nouvelles immatriculations d'auto-entrepreneurs

Comme les années précédentes, la dynamique de l'entrepreneuriat a été tirée en 2021 par les nouvelles immatriculations d'auto-entrepreneurs, qui ont dépassé les 640.000, en hausse de 17%, mais aussi par celles de nouvelles sociétés, en hausse de 24,3% à plus de 270.000. A l'inverse le statut d'entreprise individuelles classique est moins attractif, les immatriculations ne progressant que de 1,7% sur l'année, et reculant même de 12,3% au quatrième trimestre.

En 2021, les créations d'entreprises qui ont le plus augmenté sont celles de services aux ménages, en hausse 30%, d'activités financières et assurance (+30,6%), d'information et communication (+25,4%) et de transports et entreposage (+24,9%). Cette dernière catégorie comprend notamment les livraisons à domicile, qui ont explosé avec la crise sanitaire.

Les créations de sociétés ont progressé de 7,7%

Mais l'ensemble de créations d'entreprises a reculé de 1,4% au quatrième trimestre par rapport au dernier trimestre 2020 notamment en raison d'un tassement de la sous-catégorie "autres activités de poste et de courrier" - dont font partie les livraisons - et qui enregistre 9.300 créations de moins sur un an, signe que le boom des nouvelles immatriculations de livreurs a pris fin.

Les créations de sociétés ont elles continué à progresser, de 7,7%, sur cette période. Enfin, après une baisse de 3,6% en novembre, les créations d'entreprises ont rebondi de 0,8% sur un mois en décembre, notamment grâce aux secteurs du soutien aux entreprises (+5,3%) et de la construction (+5,6%). Le mois dernier, les immatriculations de micro-entrepreneurs, qui représentent 64,4% du total, ont augmenté de 2,7%, tandis que celles d'entreprises individuelles classiques ont fléchi de 2,4%.