Leroy Merlin propose 2.000 emplois pour les étudiants, dont 200 en alternance

, modifié à
  • A
  • A
Leroy Merlin cherche à recruter des étudiants en 2021. 1:27
Leroy Merlin cherche à recruter des étudiants en 2021. © AFP
Partagez sur :
Le groupe Leroy Merlin cherche à pourvoir 2.000 postes pour les étudiants, dont près de 200 en alternance. Thomas Bouret, le directeur général de l’enseigne d'habitat et de bricolage, a détaillé ces offres, toutes en CDI, lundi, dans l’émission "La France Bouge" sur Europe 1.
INTERVIEW

La crise du coronavirus a permis à certaines entreprises de tirer leur épingle du jeu. C’est notamment le cas de Leroy Merlin, qui a continué sa croissance malgré la pandémie. "Sur l'année 2020, on a eu 2.500 créations d'emplois en CDI, dont 400 postes nouvellement créés. On a eu un turn-over relativement faible par rapport à la moyenne de notre secteur, donc c’est une vraie croissance", a expliqué Thomas Bouret, directeur général de l’enseigne spécialisée dans l’habitat, lundi, dans l’émission La France Bouge sur Europe 1. 

Et l’année 2021 s’annonce également prometteuse, avec notamment près de 2.000 postes à pourvoir pour les étudiants. Thomas Bouret a détaillé ces offres sur notre antenne. 

Des contrats en CDI, de 9h à 18h pour les étudiants 

"En 2021, nous recrutons plus de 400 personnes pour couvrir l’ensemble de notre activité classique", a expliqué le directeur général de Leroy Merlin. "L’été arrive et nous aurons aussi besoin de saisonniers. On cherche des emplois étudiants, on a 2.000 postes à pourvoir pour les étudiants dont près de 200 en alternance", a-t-il poursuivi. Dans le détail, "tous ces postes sont en CDI" et concernent des "des contrats de 9h à 18h pour les étudiants" qui seront embauchés.

>> Retrouvez chaque mercredi et vendredi des propositions d'emploi pour les jeunes à 13h50 dans La France bouge

>> Vous êtes une entreprise et vous recrutez, écrivez-nous : E1-lafrancebouge@europe1.fr

Leroy Merlin, qui compte opérer sa mue vers le numérique, va également recruter dans ce domaine. "On a aussi 500 postes à pourvoir dans les deux prochaines années sur la data, le digital et la supply chain (chaîne d’approvisionnement) pour accompagner la transformation numérique de l’entreprise. C’est au niveau des grandes plateformes digitales de notre secteur", a assuré Thomas Bouret.