La RATP s'attend à un "trafic fortement perturbé" à partir du 5 décembre

  • A
  • A
Le trafic s'annonce très perturbé dans les transports en commun franciliens à partir du jeudi 5 décembre.
Le trafic s'annonce très perturbé dans les transports en commun franciliens à partir du jeudi 5 décembre. © Bertrand GUAY / AFP
Partagez sur :
Pour tenter de limiter les conséquences de la grève de ses personnels, qui s'annonce massive jeudi 5 décembre et les jours suivants, la RATP compte mobiliser tous les moyens de communication pour informer les usagers. Des partenariats avec d'autres entreprises de transport comme BlaBlaLines ou Kapten sont également prévus.

La RATP a annoncé jeudi prévoir un "trafic fortement perturbé sur l'ensemble de son réseau à partir du 5 décembre", date de début de l'appel à la grève illimitée lancé par les trois syndicats représentatifs de la régie de transports franciliens. L'entreprise sera "en capacité de communiquer sur les prévisions de trafic dès le mardi 3 décembre après-midi, soit 48 heures avant le début du mouvement social", a-t-elle indiqué dans un communiqué. Pour informer les usagers, elle mise sur l'envoi de SMS et de courriels, sur la diffusion de messages dans les stations et gares, sur des spots radio, ainsi que sur la distribution de prospectus.

Des "services de mobilité complémentaires"

La régie compte également mettre en place à partir du 5 décembre des partenariats pour offrir des "services de mobilité complémentaires" - comme le covoiturage (Klaxit, BlaBlaLines), les voitures avec chauffeur (Kapten, Marcel, etc), les voitures, vélos, scooters électriques et trottinettes en libre service - et des services "hors mobilité", tels que le coworking ou un service de recherche d'itinéraires à vélo.

Après l'électrochoc de la grève très suivie le 13 septembre, qui avait mis Paris quasiment à l'arrêt et perturbé le trafic comme jamais depuis 2007, les trois syndicats représentatifs (Unsa, CGT et CFE-CGC) de la RATP appellent à une grève illimitée contre la réforme des retraites.

La SNCF également mobilisée

Des syndicats de la SNCF ont également appelé à une grève reconductible à partir du 5 décembre. Ils ont été rejoints par l'intersyndicale CGT, FO, FSU et Solidaires pour une grève interprofessionnelle, puis par des organisations d'Air France, d'EDF, et d'avocats. Les billets TGV inOui, Ouigo et Intercités sont fermés à la vente du 5 au 8 décembre pour favoriser les clients qui ont déjà un billet et dont les trains pourraient être annulés à cause de la grève, a fait savoir mercredi la SNCF. A partir du 3 décembre, la SNCF fera chaque jour à 17 heures un point précis sur les perturbations des deux jours à venir pour les trains TGV inOui, Ouigo et Intercités afin que les clients puissent s'organiser.