Impôts : le fisc a commencé à rembourser plusieurs millions de contribuables

  • A
  • A
Certains contribuables vont percevoir des remboursements d'impôts. 1:28
Certains contribuables vont percevoir des remboursements d'impôts. © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
L'administration fiscale a commencé depuis mardi dernier à effectuer des virements à plusieurs millions de contribuables au titre des crédits d'impôt et des remboursements de "trop perçus". Les montants peuvent aller de quelques dizaines d'euros à plusieurs milliers d'euros. 

Si vous n’avez pas consulté votre compte bancaire ces derniers jours, vous allez peut-être avoir une bonne surprise. Depuis mardi dernier, l’administration fiscale effectue ses virements au titre des crédits d’impôt et des remboursements de "trop perçus" sur les revenus 2019. Plusieurs millions de contribuables vont ainsi percevoir des montants pouvant aller de quelques dizaines d’euros à plusieurs milliers d’euros.

Clémence a par exemple reçu vendredi un virement de 3.500 euros par la direction des finances publiques. Mais elle n'a pas été surprise : elle savait depuis sa déclaration de revenus au mois de mai qu’elle recevrait cette somme dans le courant de l’été. Mais quand ça arrive, ça fait du bien. "C’est vrai que c’est très agréable de recevoir un remboursement d’un trop payé d’impôt, même si on s’y attendait, juste avant de partir en vacances. D’autant plus après le confinement, qui a été compliqué pour tout le monde", estime-t-elle.

Un crédit d'impôt pour l'emploi...

Comme Clémence, plusieurs millions de contribuables ont savouré ce moment… ou vont le savourer si il n’a pas encore eu lieu. En effet, une deuxième vague de versements interviendra le 7 août. Soyons clair : ce n’est pas une largesse de l’administration fiscale. C’est tout simplement la conséquence de deux situations possibles. Première situation : vous avez bénéficié d’un crédit d’impôt pour l’emploi (par exemple, d’une nounou en 2019). Le fisc vous en avait payé 60% en janvier dernier, en s’appuyant sur crédit d’impôt que vous aviez obtenu l’année précédente.  

Aujourd’hui il vous verse le solde : les 40% restants ou un peu plus, ou un peu moins, selon ce que vous avez inscrit sur votre déclaration il y a deux mois. 

... ou des prélèvements à la source supérieurs au montant de votre impôt  

Deuxième situation : vos prélèvements à la source, effectués tout au long de l’année dernière, ont été supérieurs au montant de votre impôt calculé après l’envoi de votre déclaration. Là, c’est donc le remboursement d’un trop-perçu. C'est le cas si, par exemple, vous avez perdu votre emploi, vos revenus ont baissé et vous avez oublié de le signaler au fisc, ou que vous avez tardé à signaler la naissance d’un enfant qui vous donne une demi-part fiscale.

La grande nouveauté avec le prélèvement à la source, c’est que vous n’êtes plus obligé d’attendre le moment de la déclaration pour signaler ce type de changements. Vous pouvez le faire en temps réel (par téléphone au 0.809.401.401 ou par internet en allant sur impots.gouv.fr espace particulier "gérer mon prélèvement à la source"). Ça vous évitera de payer trop et d’attendre l’été pour être remboursé.

Europe 1
Par Olivier Samain