Confinement : les fleuristes s’indignent contre les vendeurs à la sauvette de muguet

, modifié à
  • A
  • A
Les fleuristes se révoltent contre les vendeurs de muguet à la sauvette à l'approche du 1er mai. 1:20
Les fleuristes se révoltent contre les vendeurs de muguet à la sauvette à l'approche du 1er mai. © CHRISTOPHE SIMON / AFP
Partagez sur :
Le mois de mai débute bientôt et les brins de muguets s’apprêtent à apparaître partout dans les rues. Et cette année, malgré le confinement, tout le monde sera autorisé à en vendre. Les fleuristes, soumis à des règles sanitaires strictes, se dressent contre les vendeurs à la sauvette, qui échappent à tous les contrôles.  

Au-delà des fleuristes et des grandes surfaces, le muguet du 1er mai se trouvera sur le bord d'une route, à la sortie d’une bouche de métro ou bien encore au détour d’une ruelle pavée. Et ce pour une raison simple : le gouvernement autorisera samedi les associations et les particuliers à le vendre dans une limite de 10 km autour de leur domicile, malgré le confinement lié au coronavirus.

C'est la douche froide pour les fleuristes. "Depuis un an, on impose aux entreprises des mesures drastiques de protection de la population, avec des jauges à respecter et l’obligation de mettre à disposition du gel hydroalcoolique", s’énerve Florent Moreau au micro d’Europe 1. Le président de la fédération des fleuristes n'arrive toujours pas à "comprendre cette disposition".

"Ça semble être complètement insensé"

"Autoriser désormais des non professionnels à vendre du muguet sur la voie publique alors que la France est encore sous confinement jusqu’au 3 mai prochain, ça semble être complètement insensé", poursuit Florent Moreau. Mais ces vendeurs seront tout de même soumis à quelques règles. Les gestes barrières devront être respectés bien sûr, et ils devront éviter tout rassemblement de plus de six personnes devant leur stand.

Bonne nouvelle tout de même : à l’inverse de l’année dernière, les fleuristes sont ouverts tout à fait normalement. Il n’y a pas besoin de passer par le click and collect pour s’offrir un brin de muguet. Et les professionnels du secteur espèrent en profiter car le 1er mai est le quatrième jour de vente le plus important de l’année.