Automobile : malgré la dégringolade du marché, les ventes de véhicules hybrides et électriques augmentent

, modifié à
  • A
  • A
En France, le marché de l'automobile n'a plus été aussi bas depuis 45 ans. 1:38
En France, le marché de l'automobile n'a plus été aussi bas depuis 45 ans. © Lionel Gougelot
Partagez sur :
En France le marché de l'automobile a enregistré en 2020 un recul qui le renvoie aux chiffres des années 1970, avec notamment une baisse de 25% des immatriculations. Paradoxalement, les ventes de véhicules 100% électriques, hybrides et hybrides rechargeables ont sensiblement progressé.

Le bilan était redouté par tout un secteur : le marché de l'automobile s'est effondré en 2020 et les immatriculations ont chuté de 25%. Cette dégringolade fait revenir le marché plus de 40 ans en arrière, avec des chiffres similaires à ceux de 1975, mais la bonne nouvelle dans ce climat, c'est la popularité des véhicules hybrides et électriques. Ils représentent aujourd'hui une vente de voitures neuves sur cinq.

Il s'agit d'une progression spectaculaire puisque les véhicules 100% électriques, hybrides et hybrides rechargeables ne constituaient qu'à peine 7% du marché en 2019, contre 21% actuellement. Cette progression était attendue. Les constructeurs n'avaient pas d'autres choix que d'électrifier leurs gammes face aux objectifs de limitation des émissions de CO2 fixés par Bruxelles, très contraignants. 

Un chiffre étonnant malgré la fermeture des concessionnaires

Mais une augmentation si forte a surpris François Roudier, le porte-parole du Comité des constructeurs français d'automobiles. "Ce qui est assez impressionnant, c'est de voir que l'un des points critiques cette année était le fait que nos concessions automobiles étaient fermées et que l'on ne pouvait pas faire essayer les véhicules. Or, la plupart des acheteurs sont de nouveaux acquéreurs qui ne connaissent pas ce type de voiture et ont besoin de l'essayer", pointe-t-il. "Et là, on voit que le travail qui a été fait a été énorme : on a eu des ventes qui ont été concrétisées. Le chiffre est vraiment très bon", salue-t-il au micro d'Europe 1.

Deux autres chiffres sont à relever pour l'année 2020 : le niveau de CO2 émis par les voitures neuves en France n'a jamais été aussi bas, avec 91 grammes par kilomètre en moyenne. Enfin, le marché de l'occasion a été très soutenu avec une baisse de seulement 4% et un engouement marqué pour les voitures de plus de dix ans, ce qui est symptomatique d'une année de crise économique.

Europe 1
Par Aurélien Fleurot, édité par Romain David