Covid-19 : le marché automobile français a régressé en 2020 à son niveau de 1975

, modifié à
  • A
  • A
Le marché de l'automobile en France s'est effondré de 25,5% en 2020.
Le marché de l'automobile en France s'est effondré de 25,5% en 2020. © AFP
Partagez sur :
Le comité des constructeurs français d'automobiles a communiqué ses chiffres pour l'année 2020, vendredi. Et le bilan est catastrophique : le marché français s'est effondré de 25,5 % en un an. Les fabricants de voitures français ont toutefois mieux résisté à la crise que les constructeurs étrangers. 

Torpillé par la crise sanitaire, le marché automobile français s'est effondré de 25,5% en 2020, régressant à son niveau de 1975, selon des chiffres officiels publiés vendredi. Quelque 1,65 million de voitures particulières neuves ont été mises en circulation l'année dernière, contre 2,2 millions en 2019, a précisé le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Victime de l'attentisme des consommateurs

Même "durant les crises des années 1990 ou 2000, on n'est jamais tombés en dessous de 1,7 million" d'unités écoulées, a déclaré à l'AFP le directeur de la communication du CCFA, François Roudier. Le secteur a été victime de la fermeture des concessions et des usines pendant le premier confinement dû au coronavirus au printemps, et plus largement de l'attentisme des consommateurs sur fond de grave crise économique.

Les fabricants français PSA (Peugeot, Citroën, Opel) et Renault ont légèrement mieux résisté que le marché, mais leurs livraisons ont tout de même été amputées respectivement de 25,1% et 24,9% par rapport à 2019, tandis que les constructeurs étrangers ont vu leurs immatriculations se contracter de 26,1%, selon le CCFA.

 

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP