Comment le coronavirus va bouleverser le travail chez Facebook

, modifié à
  • A
  • A
1:00
© AFP
Partagez sur :
Mark Zuckerberg, le patron du réseau social, a annoncé jeudi que, d'ici une dizaine d'années, la moitié des employés de l'entreprise travailleraient de manière permanente depuis chez eux. En raison de la crise sanitaire déclenchée par le coronavirus, 95% des salariés de Facebook sont actuellement en télétravail.

Le coronavirus aura eu des conséquences chez Facebook. Mark Zuckerberg a annoncé jeudi soir que d’ici cinq à dix ans, la moitié des salariés de son groupe seraient en télétravail. Dès l’année prochaine, les employés concernés par ces mesures devront dire d’où ils entendent travailler : de chez eux ou d’ailleurs, et surtout dans quel Etat, car aux Etats-Unis cela peut avoir un impact sur les taxes payées par l’entreprise.

Actuellement, et pour cause de crise sanitaire, 95% des salariés de Facebook travaillent déjà distance. Cette situation devrait perdurer jusqu’à la fin de l’année. Selon une étude interne, révélée par Zuckerberg lui-même, la moitié de ces salariés disent être aussi productifs depuis chez eux qu’à leur poste de travail habituel. La même proportion se dit intéressés par une proposition de télétravail.

Facebook n’est pas la première entreprise à lancer ce mouvement dans la Silicon Valley. Twitter a déjà annoncé qu’il allait encourager l’immense majorité de ses 4.900 salariés à travailler depuis chez eux de manière permanente.

Europe 1
Par Cyril Laccarière