Aide fiscale supprimée pour certains seniors : "Une faute collective du gouvernement", reconnaît Darmanin

, modifié à
  • A
  • A
Gérald Darmanin 1:25
Partagez sur :
La mesure, qui consistait à supprimer la réduction fiscale pour les seniors non dépendants employant quelqu'un à domicile, avait suscité un tollé avant d'être abandonnée cette semaine.
INTERVIEW

C'était le couac politique du début de semaine : une mesure fiscale annoncée le lundi et abandonnée le mercredi. Le gouvernement avait en effet indiqué qu'il supprimerait une réduction fiscale pour les seniors employant quelqu'un à domicile s'ils n'étaient pas dépendants. Dimanche, dans Le Grand Rendez-Vous d'Europe 1, Gérald Darmanin a reconnu une "faute collective du gouvernement". 

Une mesure "mal comprise"

"On aurait tous dû mieux l'expliquer et le Premier ministre a eu raison de nous demander de la retirer du projet de loi de finances, ce que nous allons faire", a-t-il indiqué. Avant de nuancer son propos. "Cette mesure a été mal comprise mais sur le fond elle pose des questions assez fondamentales qu'il faudra bien qu'on se pose. Notamment celle de la dépendance."

De fait, selon le ministre, "il s'agissait de mettre plus de moyens sur la dépendance. Ce que nous proposions c'étaient certes des économies dans le ministère du Travail et plus de dépenses dans la sécurité sociale". Car les économies générées par la fin de cette aide pour les seniors non dépendants aurait permis d'augmenter le budget de la dépendance. Reste que devant un tollé général, et après un coup de semonce d'Emmanuel Macron depuis New York, où il assistait au sommet pour le climat de l'ONU, cette mesure est reportée sine die.