Droits des chômeurs : Berger met en garde

  • A
  • A
Partagez sur :

Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, souhaite que la négociation sur l'assurance chômage, prévue à l'automne, soit "repoussée à la fin de l'année" et prévient  qu'il n'est pas question de "diminuer les droits des demandeurs d'emploi", vendredi dans un entretien au Figaro. En effet, fait valoir Laurent Berger, une autre négociation va s'engager prochainement, sur la formation professionnelle, et "il n'est pas possible de mener de front deux négociations importantes".

"Je souhaite que celle de l'assurance chômage soit repoussée à la fin de l'année", dit-il en rappelant l'enjeu: "dégager des ressources supplémentaires en attendant le retournement de la conjoncture". Il évoque à ce propos "des cotisations en plus, si dans le même temps les cotisations des branches famille et maladie sont transférées vers de la CSG". Interrogé sur une éventuelle réduction ou dégressivité des indemnités, Laurent Berger prévient qu'"il n'en est pas question".