Quand la série "Lupin" booste les ventes de livres du célèbre cambrioleur

  • A
  • A
1:38
© Netflix/Gaumont sur AlloCiné
Partagez sur :
La nouvelle série Netflix "Lupin", avec Omar Sy, cartonne, avec plus de 70 millions ce visionnages dans le monde. Un succès qui se répercute jusque dans les librairies, avec un boom des ventes des romans mettant en scène le "gentleman cambrioleur", célèbre héros de Maurice Leblanc.

Lupin, la nouvelle série Netflix sortie la semaine dernière, avec Omar Sy, fait un carton d’audiences, avec plus de 70 millions de visionnages dans le monde. La série raconte l’histoire d’un homme qui s’inspire du célèbre Arsène Lupin, le héros des romans de Maurice Leblanc. Et succès de la série, justement, booste les ventes de livres.

"Arsène Lupin, gentleman cambrioleur". C’est le surnom du héros, mais c’est aussi le titre du recueil de nouvelles publié en 1907. A l’occasion de la série, Hachette Romans a réédité les aventures d’Arsène Lupin et le livre s’est immédiatement classé en tête des meilleures ventes d’Amazon et Fnac. Quelque 60.000 exemplaires ont été réimprimés, si on compte les exemplaires en livre de Poche. Et les ventes ont bondi.

"On réimprime à toute vitesse"

La maison d’édition avait beau se tenir prête avant l’arrivée de la série, Beatrice Duval, la directrice générale du Livre de poche, admet qu’elle ne s’attendait quand même pas à un tel succès. "Je dois dire qu’on a été un peu dépassé par l’ampleur du phénomène de cette série formidable", sourit l’éditrice. "Pour vous donner un ordre d’idée, en 15 jours, on a vendu la totalité des exemplaires qu’on vend notamment sur une année. Donc on réimprime à toute vitesse. Il faut deux ou trois jours pour que les livres soient réimprimés, donc ils sont tous en librairie et tous disponibles."

Belle opération puisque l’œuvre de Maurice Leblanc est tombée dans le domaine public depuis 2012. Et les livres font par ailleurs partie des prescriptions de lecture au collège. Arsène Lupin a encore réalisé un hold-up. 

Europe 1
Par Nicoals Carreau, édité par Rémi Duchemin