Pourquoi Alexia Stresi et François Berléand ont élevé leurs filles en Seine-Saint-Denis

  • A
  • A
alexia stresi françois berleand 3:08
Le couple a déménagé dans le 93 pour élever ses deux filles © PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :
Invitée de l'émission "Ça fait du bien" pour son livre "Batailles", la romancière Alexia Stresi explique pourquoi elle et son mari, le comédien François Berléand, ont décidé de quitter les beaux quartiers parisiens pour le 93 au moment de la naissance de leurs filles jumelles. Avant de revenir dans le centre de Paris.
INTERVIEW

La question a surpris Alexia Stresi, tant ce passage de sa vie est méconnu. Il y a 11 ans, au moment de la naissance de leurs deux filles jumelles, la romancière et son mari François Berléand ont pris la décision de déménager en Seine-Saint-Denis. L'autrice explique dans l'émission Ça fait du bien pourquoi ils ont choisi ce cadre de vie pour les premières années de vie de leurs enfants. Mais aussi pourquoi, à cause de l'école publique, ils ont décidé de revenir depuis dans le centre de Paris.

"Avec deux petites filles, nées de parents âgés et d'un papa connu, on peut vite faire des enfants qui pensent que la vie est un long fleuve tranquille", explique Alexia Stresi. Pendant sa grossesse, elle craint que le cadre des quartiers riches ne soit pas propice tout à fait à la transmission de ses valeurs de respect, d'ouverture, et "de conscience de l'endroit où l'on est et de la chance que l'on a."

Des enseignantes surchargées

"Je me suis dit que si on leur parlait de cela en habitant dans un bel appartement d'un beau quartier de Paris, elles nous regarderaient en ricanant", se souvient la romancière. "Le message aurait eu du mal à arriver jusqu'à leurs petits cerveaux gâtés." C'est pourquoi le couple déménage en Seine-Saint-Denis, "dans un endroit où les gens bataillent".

Un choix que la famille ne regrette pas. "Ça a été absolument formidable pour les filles et pour nous, de par les rencontres, la vie dans notre quartier, etc.", se réjouit Alexia Stresi. La famille n'est pourtant pas restée, voyant la situation du département populaire se dégrader, surtout à l'école.

Alexia Stresi remercie les maîtresses de ses filles, des institutrices "qui ont vraiment vécu leur carrière d'enseignante comme un sacerdoce et qui étaient absolument merveilleuses". Mais ces institutrices conseillent au couple de partir, voyant les conditions d'éducation se dégrader.

"Il y avait beaucoup d'enfants non-francophones dans les classes de mes filles qui, à ce moment là, étaient en CE1", précise la romancière. "Les maîtresses n'arrivaient plus à enseigner le français à ces enfants et avoir du temps pour apprendre à lire et à écrire aux autres." 

Des premières années marquantes

François Berléand, Alexia Stresi et leurs filles déménagent donc dans le centre de Paris, et laissent derrière eux ces quartiers où l'Education nationale n'investit pas assez pour honorer sa promesse d'égalite des chances. Les jumelles du couple n'ont en tout cas pas oublié ces premières années dans le 93. "Ce qui s'est installé dans leur tête à ce moment-là leur est resté", estime Alexia Stresi.

Selon leur mère, les deux enfants portent désormais "un regard interrogatif" sur la vie du centre de Paris et des quartiers privilégiés. "Elles sont incroyablement alertées sur les difficultés et les enjeux de notre société", ajoute Alexia Stresi. "Elles veulent changer le monde."

Europe 1
Par Alexis Patri