Ce jour où, croyant être invisible, François Berléand s'est retrouvé nu en public

  • A
  • A
françois berléand 1:57
François Berléand était invité dans "L'équipée sauvage", jeudi. © Capture d'écran Europe 1
Partagez sur :
Le comédien François Berléand s'est confié, jeudi au micro de Matthieu Noël, sur un épisode traumatisant de sa vie. Croyant (vraiment) être l'homme invisible lorsqu'il était enfant, François Berléand a, un jour, retiré de lui-même ses vêtements en public. Une expérience qui lui a valu, par la suite, plusieurs séances de psychologie. 
INTERVIEW

À l'affiche de la comédie L'esprit de famille, qui sortira en salles le 29 janvier, François Berléand était invité, jeudi, dans L'équipée sauvage. Au micro de Matthieu Noël, il s'est confié sur une période de son enfance pendant laquelle il croyait être l'homme invisible. S'il en parle aujourd'hui de façon décomplexée, il a été suivi par des psychologues, qui l'ont finalement aidé à se détacher de cette croyance. 

Tout a commencé par une phrase de son père concernant la série L'homme invisible. "Mon père, qui était russe et un peu alcoolique, m'a dit lors d'un dîner que j'étais le fils de l'homme invisible", raconte-il. "Or, j'ai eu la faiblesse de le croire. Cela m'a valu, non pas l'asile psychiatrique mais beaucoup de rendez-vous avec des pédopsychiatres et des psychologues."

"Je me suis retrouvé tout nu"

Au fil du temps, cette mauvaise interprétation a eu des conséquences plutôt surprenantes sur la vie du jeune François Berléand. L'acteur se souvient notamment d'un jour marquant. "Puisque je me croyais invisible, je ne comprenais pas pourquoi mes copains me disaient bonjour. J'ai donc pensé qu'ils m'avait reconnu grâce à mes vêtements. Alors, un jour, je les ai enlevés. Je me suis retrouvé tout nu. C'est à partir de ce moment-là que le pédopsychiatre est entré dans ma vie."

François Berléand, qui a plusieurs fois incarné des psychiatres sur scène ou à l'écran, a désormais pris du recul avec cette période de sa vie. Aujourd'hui, il s'en amuse même. "Comme j'ai vu beaucoup de psychanalystes, cela m'a permis de prendre de l'avant sur mes rôles", plaisante-il. 

Europe 1
Par Tiffany Fillon