"J'aime être mon propre chef" : pourquoi Alain Souchon a tourné le dos au cinéma

  • A
  • A
Le célèbre chanteur Alain Souchon était l'invité, samedi, de Michel Denisot sur Europe 1
Le célèbre chanteur Alain Souchon était l'invité, samedi, de Michel Denisot sur Europe 1 © Europe 1
Partagez sur :
Alain Souchon, c'est un chanteur à succès, certes, mais c'est également un acteur nommé aux Césars pour son rôle de Pin-Pon, dans le film "L'été meurtrier" de Jean Becker. Mais il a préféré, au fil des années, la chanson au cinéma. Dans l'émission "Icônes", animé par Michel Denisot sur Europe 1, Alain Souchon se confie sur son rapport avec le monde du cinéma. 

Dans le film L'Été meurtrier réalisé par Jean Becker en 1983, Alain Souchon incarne Fiorimondo Montechiari dit "Pin-pon" avec d'Isabelle Adjani. Il joue également dans le film Je vous aime de Claude Berri en 1980 aux côtés notamment Catherine Deneuve, Jean-Louis Trintignant et Gérard Depardieu. Des rôles remarqués puisqu'il a été nommé deux fois aux Césars. Mais malgré tout cela, Alain Souchon n'a pas continué dans le cinéma. Il se confie sur sa carrière pour le grand écran dans l'émission Icônes de Michel Denisot sur Europe 1.

"J'ai rencontré des gens merveilleux"

"Ça ne m'a pas passionné", confie Alain Souchon à propos de sa carrière d'acteur. Et si le cinéma n'a pas fonctionné pour lui, c'est parce qu'il aime "être le chef". "J'aime bien me diriger moi-même. Si je fais une chanson, que je m'implique bien et qu'elle est bien, j'ai du succès. Si je torche le truc et que je bâcle, je n'ai pas de succès. J'aime bien que ce soit tangible. Au cinéma, vous êtes embringué dans une histoire merveilleuse parce que vous rencontrez des gens merveilleux comme Jean-Louis Trintignant, Catherine Deneuve ou Isabelle Adjani… Je suis vraiment content de les avoir rencontrés. Mais le travail lui-même... J'étais chef de rien ! On me disait 'fais ça', 'assieds-toi là', etc. Moi, je ne sais pas faire ça", souffle-t-il. 

"Les grands acteurs me fascinent"

Il relève toutefois une exception. Un film dans lequel il a tourné avec le réalisateur Jacques Doillon en 1987 : Comédie ! Ce film-là, où il joue avec Jane Birkin, "personne ne l'a vu", dit-il, "mais que je l'aime beaucoup". 

Le chanteur révèle cependant être "fasciné" par "les grands acteurs". "J'adore voir Al Pacino ou Jean Gabin dans n'importe quel film", avoue-t-il. Et lorsqu'on lui demande son icône cinématographique, Alain Souchon répond directement : "certainement François Truffaut. J'ai revu récemment L'Enfant sauvage, c'est dingue. Comme il parle, comme il marche, comme il dit. Tout est merveilleux avec ce type-là".

Europe 1
Par Manon Bernard