Pierre Palmade : "Je ne veux pas être le plus drôle, mais le plus moi-même"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Chez Laurence Boccolini, le comédien se confie sur son spectacle "Aimez-moi", qu'il joue au Théâtre de l'Atelier à partir du 22 septembre.
ÊTES-VOUS PRÊTS À JOUER LE JEU ?

Sept ans après son dernier spectacle, Pierre Palmade remontait sur scène en solo, en décembre 2017, avec Aimez-moi. Un seul-en-scène plus personnel, dans lequel il souhaite surprendre son public, comme il l'annonçait lors de ses premières dates. À partir du 22 septembre, il reprend ce show, au Théâtre de l'Atelier, à Paris.

"Dans mes spectacles, je me livre très intimement". "C'est un spectacle à sketchs, dans lequel je retrouve ma bonne vieille recette du one-man-show", confie Pierre Palmade chez Laurence Boccolini mercredi. Sur scène, le comédien interprète une série de personnages, loufoques, burlesques, émouvants, qui ont tous un point commun : la volonté d'être aimé. "Plus ça va, plus dans mes spectacles je me livre très intimement", ne se cache pas Pierre Palmade, "j'avais plein de choses à dire depuis sept ans."

>> Êtes-vous prêts à jouer le jeu ? Tous les jours de 16h à 17h avec Laurence Boccolini. Retrouvez le replay de l’émission ici

"Un sketch doit d'abord être intéressant avant d'être drôle". Pour Pierre Palmade, cette nouvelle manière, plus personnelle, de faire de l'humour est aussi une façon de se différencier. "On est tellement nombreux (dans le métier, ndlr), que je ne veux pas être le plus drôle, mais le plus moi-même, (...) et qu'on ne me vole pas ce que j'ai à dire", souligne-t-il. "J'essaie de faire des confidences, sans indécences, et de manière toujours élégamment drôle", affirme le comédien qui précise que, pour lui, "un sketch doit d'abord être intéressant avant d'être drôle."