Pierre Arditi : "Emmanuel Macron a le courage de mettre sur la table un certain nombre de choses"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Sur Europe 1, le comédien affiche son soutien au président de la République, non sans ajouter qu'il n'est pas en accord avec tout.
INTERVIEW

Pierre Arditi fait partie des 108 célébrités qui ont signé une lettre ouverte à Emmanuel Macron pour sauver l’hôpital. Aux côtés de Charlotte Gainsbourg, Véronique Sanson ou encore Florence Foresti, il s'inquiète de l'état de ce service public. Dans L’Équipée sauvage sur Europe 1, le comédien réitère son cri d'alarme concernant "toute une série de catégories sociales".

"Si les flics n'étaient pas là, ils se passeraient quoi au juste ?"

"Quand j'étais jeune, on m'expliquait qu'on vivrait mieux que nos parents. Et j'ai pensé que mon fils vivrait mieux que moi, mais ce n'est pas vrai", déplore Pierre Arditi au micro d'Europe 1, qui estime qu'"on va dans le mur". L'acteur s'alarme notamment de voir des catégories socio-professionnelles de plus en plus en difficulté : professeurs, infirmiers, instituteurs, agriculteurs ou encore policiers. "Les flics sont les réceptacles de tous les marécages de la société dans laquelle on vit, (…) S'ils n'étaient pas là, ils se passeraient quoi au juste ?", tance-t-il. "Si à un moment, le progrès ne permet pas à ces gens d'aller moins mal, alors il n'y a pas de progrès et il faut se bagarrer contre ça", ajoute le comédien.

"J'aimerais bien que ça penche un peu plus du côté gauche"

Pierre Arditi ne cache pas qu'il "vote Macron". "Je ne suis pas un converti. (…) Il y a des choses avec lesquelles je suis d'accord, d'autres avec lesquelles je le suis moins et j'aimerais bien que ça penche un peu plus du côté gauche", souligne-t-il. Mais l'acteur reconnaît en tout cas au président de la République une certaine audace. "Il a au moins ce courage de mettre sur la table un certain nombre de choses sur lesquelles il faut se poser des questions", constate-t-il.

Europe 1
Par Europe1.fr