Ludivine Sagnier, voix dans le jeu "Call of Duty WWII" : "C'était un enfer"

  • A
  • A
Partagez sur :
Au micro d'Europe 1 dans "L'Équipée sauvage", la comédienne revient sur son travail de doublage pour le jeu vidéo Call of Duty WWII, célèbre jeu de tir à la première personne. Elle incarnait une résistante mais n'a pas gardé un très bon souvenir de l'expérience.
INTERVIEW

En 2017, Ludivine Sagnier s'était prêtée à un jeu d'acteur étonnant : doubler la voix d'une résistante sous l’occupation allemande dans le jeux vidéo Call of Duty WWII. Deux années plus tard, la comédienne ne garde pas un souvenir très heureux de cette expérience. "C'était un enfer", confie-t-elle dans L'Équipée sauvage sur Europe 1.

"J'avais une demi-journée d'enregistrement"

Lors de sa sortie, Call of Duty WWII avait dépassé le milliard de dollars de recettes en moins de deux mois, écrasant toute la concurrence sur son passage. Et les joueurs avaient le plaisir de pouvoir entendre Ludivine Sagnier interpréter un des personnages : une résistante sous l’occupation allemande.

"J'avais une demi-journée d'enregistrement et on m'avait dit qu'il y aurait quelques phrases en allemand, de l'anglais et un peu de français. Mais quand je suis arrivée, il y avait 70% en allemand, 20% d'anglais et 10% de français", se souvient l'actrice. Autant dire qu'une longue journée l'attendait. "J'avais des bases en allemand, mais il a vraiment fallu que je rame, mon allemand devait être parfait", indique la comédienne.

"C'est comme dans un karaoké"

On retrouve de plus en plus de comédiens issus du monde du cinéma dans les jeux vidéos. Ellen Page et Willem Dafoe en 2013 dans Beyond : Two Souls, ou encore récemment Léa Seydoux dans Death Stranding. Ludivine Sagnier, elle, ne prêtait pas ses traits à son personnage, seulement sa voix. "C'est comme dans un karaoké : on a les dialogues qui arrivent au niveau d'une barre et on doit les prononcer en regardant la ligne de dialogue et le visage de l'acteur qu'on interprète", explique la comédienne. Un vrai travail de comédien.

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau