Loto du patrimoine : l'Etat renouvellera en 2019 son financement

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Alors que le Loto du patrimoine est reconduit pour une seconde édition, le ministre de la Culture a assuré lundi que l'Etat continuerait d'abonder la "Mission Patrimoine" en 2019. 

Le ministre de la Culture Franck Riester a assuré lundi, lors d'une visite à l'Hôtel-Dieu de Château-Thierry dans l'Ainse, que l'Etat continuerait à abonder en 2019 comme en 2018 la mission de sauvetage du patrimoine, pour une somme équivalente à celle récoltée par le loto. Franck Riester visitait en compagnie de l'animateur Stéphane Bern cet ancien hôpital, sélectionné en 2018 parmi les 18 sites emblématiques du premier loto. Le ministre a salué la réussite du loto, "un véhicule, facile agréable, ludique" pour collecter de l'argent. "Longue vie au loto du patrimoine et à Stéphane Bern", a-t-il ajouté, en soulignant que l'Etat se voulait avant tout "facilitateur" des initiatives de terrain.

"Un euro pour un euro". Il y aura de nouveau "un abondement de l'Etat pour encourager" le succès de l'opération, a-t-il promis, en précisant qu'il en avait parlé avec le Premier ministre Edouard Philippe et le président Emmanuel Macron. "Si 25 millions d'euros sont générés, l'Etat mettra 25 millions d'euros" à disposition de la Fondation du patrimoine. Ce sera "un euro pour un euro", a-t-il déclaré à des journalistes. L'an dernier, déjà, outre les 22 millions d'euros obtenus par la Française des Jeux, 21 millions d'euros avaient été versés par l'Etat pour compenser les taxes prélevées sur les jeux.

18 sites sélectionnés.Dix-huit sites ont été sélectionnés cette année, comme la bibliothèque Fesch d'Ajaccio, le phare de l'île aux marins à Saint-Pierre-et-Miquelon et l'abbaye Notre Dame de Sénanque dans le Vaucluse. Pour cet "An 2" de la "Mission Patrimoine", outre ces sites, plus de 100 monuments doivent être désignés, moins que l'an dernier, afin qu'ils soient mieux aidés. "Ils seront dévoilés en juin, un site par département, conformément à notre volonté de maillage du territoire", a déclaré la présidente de la Fondation, Célia Vérot. La Française des Jeux (FDJ) veut par ailleurs étoffer son offre de jeux. Deux jeux à gratter - à 15 euros et à 3 euros - vont être proposés et un tirage exceptionnel du Loto aura lieu le 14 Juillet.