Lorie Pester : "Encore trop de médecins ne savent pas diagnostiquer l'endométriose"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Chez Anne Roumanoff, la chanteuse a évoqué mercredi l'endométriose dont elle est atteinte et son combat contre cette maladie encore mal connue.
ANNE ROUMANOFF, ÇA FAIT DU BIEN

Dans son autobiographie, Les Choses de ma vie, Lorie Pester revient sur le mal qui la touche : l'endométriose. Fin septembre, elle avait révélé être atteinte de cette maladie et avoir subi une opération en urgence après une grossesse extra-utérine. Chez Anne Roumanoff mercredi, la chanteuse évoque son combat, quelques jours après avoir adressé à Emmanuel Macron une lettre ouverte où elle faisait part de sa colère.

"Une femme sur dix est atteinte". "Je fais des séances de dédicaces en ce moment, et il y a beaucoup de femmes qui viennent me voir pour me dire qu'elles sont dans le même cas", confie Lorie Pester au micro d'Europe 1. "Une femme sur dix est atteinte, c'est énorme", rappelle la chanteuse. L'endométriose, une maladie gynécologique, se caractérise par la présence de tissu endométrial en dehors de la cavité utérine, ce qui entraîne notamment des problèmes de fertilité.

 

>> De 11h à 12h30, c’est tous les jours Anne Roumanoff sur Europe 1 ! Retrouvez le replay de l’émission ici

"Il faut vraiment former les gens". Problème, l'endométriose est souvent mal diagnostiquée. Dans la plupart des cas, entre les premiers symptômes et le diagnostic, sept années s'écoulent. C'est ce qui s'est passé pour la chanteuse. "Il y a encore trop de médecins qui ne savent pas diagnostiquer cette maladie, à qui vous vous présentez avec des règles très douloureuses et qui vous répondent que c'est normal", déplore Lorie Pester. La douleur pendant les règles est en effet le principal symptôme de la maladie. "Il faut vraiment former les gens", alerte l'artiste, "mais c'est compliqué", reconnaît-elle.

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau