Loki : quatre comics à lire pour accompagner la nouvelle série de Disney+

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
"Loki", la nouvelle série Marvel a débuté sur Disney+ le 9 juin. Centrée sur le demi-frère malicieux de Thor, elle mélange voyage dans le temps et comédie policière et fait la part belle à cet antihéros à la fois fourbe et attachant. Un personnage secondaire au cinéma mais bien développé dans les comics.

Après WandaVision et Falcon et le Soldat de l'Hiver, Marvel continue son bonhomme de chemin sur Disney+ avec une troisième série super-héroïque en six mois : Loki. Composée de six épisodes diffusés au rythme d'un par semaine depuis le 9 juin, elle met en scène l'antihéros du même nom, demi-frère de Thor et autre figure de la mythologie nordique. Loki, le dieu de la malice, est un menteur patenté qui rêve de dominer la Terre. Habituel antagoniste des Avengers, il est, dans la série, forcé de jouer les héros afin de sauver l'univers du chaos temporel. Une série intrigante que l'on vous conseille d'accompagner de quelques comics pour mieux comprendre ce personnage aux mille visages.

Journey Into Mystery

Loki apparaît pour la première fois en 1962, avec Thor, dans la série de SF Journey Into Mystery. Devenue par la suite entièrement consacrée au dieu du tonnerre, elle cantonne pendant longtemps son demi-frère au rôle de pur méchant, principalement caractérisé par sa fourberie, avec sa mâchoire carrée et ses plans machiavéliques. En menaçant la Terre, il concourt même sans le vouloir à la création des Avengers, le groupe des super-héros mené par Thor, Iron Man et Captain America.

3

En 2011, c'est toujours dans Journey Into Mystery, qui atteint alors son numéro 622, que le scénariste Kieron Gillen refonde le personnage de Loki. Après avoir invoqué une entité qui a détruit Asgard, à la surprise générale, le prince du mensonge se sacrifie pour sauver les siens. Mais il ne meurt pas réellement et se réincarne dans une version de lui-même adolescent. L'occasion d'un nouveau départ sur des bases plus vertueuses ? Thor veut le croire et Loki lui-même semble le désirer. Quand l'attitude belliqueuse d'Odin menace Asgard, c'est donc le dieu de la malice qui mène la révolution. Reste à savoir s'il sert une noble cause ou juste ses intérêts...

Édité en un seul volume par Panini, cet arc narratif passionnant, servi par les dessins splendides de Doug Braithwaite, a posé les jalons du Loki moderne, tel que le grand public l'a découvert dans les films Marvel. Moins caricatural, plus charmeur, le dieu de la malice n'a jamais aussi bien porté son nom que dans cette histoire.

Agent d'Asgard

Ce comics en deux volumes, paru en 2014, est situé dans la continuité directe de Journey Into Mystery. Désormais jeune adulte, Loki poursuit son entreprise de rédemption en mettant ses dons de tromperie au service des dieux nordiques. Il devient donc "agent d'Asgard" et effectue des missions pour le pouvoir royal. Mais les manigances ne sont jamais loin quand on parle de Loki et, en parallèle de ses agissements officiels, il place ses pions dans un jeu aux conséquences potentiellement dramatiques.

4

Agent d'Asgard est un excellent comics de Loki et un bijou d'écriture. Il faut un peu s'accrocher pour comprendre les ficelles de l'histoire mais le jeu en vaut la chandelle tant l'intrigue est haletante. Le scénariste Al Ewing s'amuse avec les temporalités pour donner plus de force à ses rebondissements et dépoussière au passage tout le panthéon de la mythologie nordique à travers les missions de Loki. Sans doute le comics le plus complet sur le personnage. Par ailleurs, le dieu de la malice y est décrit comme pansexuel et gender fluid (il ne se reconnaît pas exclusivement dans un genre féminin ou masculin). Une grande première chez Marvel, visible d'ailleurs à l'écran dans la série Loki.

Votez Loki

Voteriez-vous pour un super-vilain repenti ? C'est le pitch original de Votez Loki, une satire politique publiée en 2016, un genre rare dans les comics. Quelques années après avoir causé la destruction de New York et avoir été vaincu par les Avengers, Loki revient sur Terre pour se présenter à l'élection présidentielle américaine. Le dieu de la malice assure qu'il a changé. Il se targue même d'être un menteur mais d'avoir au moins la décence de l'avouer, contrairement aux responsables politiques. Rapidement, il grimpe dans les sondages, ce qui n'empêche pas les observateurs et les médias de juger sévèrement les partisans de Loki et de regarder avec amusement ce troisième candidat loufoque, non invité par le gotha de Washington.

600 x 300 (1)

Toute ressemblance avec l'ascension de Donald Trump… ne serait pas fortuite ! Votez Loki est sorti à l'été 2016, peu avant l'élection du milliardaire à la Maison-Blanche, et s'inspire grandement de la vraie campagne présidentielle rocambolesque. De la petite blague lancée en l'air pour tester l'opinion aux meetings et aux débats télévisés, les pages fourmillent de clins d'œil plus vrais que nature. Malgré des dessins un peu grossiers, ce comics est rapidement devenu culte par son originalité et son ton plus sérieux qu'il n'y paraît derrière les boutades de Loki. À tel point qu'il a directement inspiré une séquence de la série Marvel.

600 x 300 (2)

Le dieu tombé sur Terre

Le plus récent des quatre comics de notre sélection (2019) débute par un contrepied : Loki est désormais roi de Jotunheim, le royaume des géants de glace, titre après lequel il court depuis des années. Érigé en héros sur Asgard pour avoir tué le précédent souverain de ce royaume belliqueux, le dieu de la malice a désormais tout pour être heureux. Vraiment ? En réalité, Loki s'ennuie. De la Terre au palais d'Odin, du passé au futur, il se balade sans entrain. Un voyage sans but qui va le faire réfléchir à son véritable destin.

600 x 300 (3)

En apparence, Le dieu tombé sur Terre, n'a rien à voir avec la série de Disney+ sur le fond. Mais les points communs sont plus nombreux qu'on pourrait le croire, à commencer par le portrait de Loki dressé dans les deux œuvres, celui d'un dieu entre deux eaux. Gentil ou méchant ? Dans ce comics comme dans la série, Loki questionne sa nature profonde, ses rêves et ses cauchemars, et s'interroge sur le but ultime de ses actions. Un portrait tout en nuances qui éclaire la personnalité de l'anti-héros le plus attachant de Marvel.