38 millions de Français ont déclaré jouer aux jeux vidéo, un record en France 7:55
  • Copié
Julien Holtzer , modifié à
Selon les chiffres publiés dans un rapport par le Syndicat des Editeurs de logiciels et de Loisirs (SELL), près de 73% des Français (soit environ 38 millions de personnes) ont joué, au moins, occasionnellement, aux jeux vidéo en 2021. Un nouveau record pour la France.

C'est un chiffre qui a de quoi surprendre, au premier abord. Selon les chiffres publiés dans un rapport par le Syndicat des Editeurs de logiciels et de Loisirs (SELL), près de 73% des Français, soit environ 38 millions de personnes, deux millions de plus que l'an dernier, ont joué, au moins, occasionnellement, aux jeux vidéo en 2021. "C'est la bonne surprise de 2021. On aurait pu attendre une sorte de retour à la normale, après une année très particulière faite de confinements. Plutôt qu'une parenthèse, ce qu'on observe, c'est sans doute l'ouverture d'un nouveau cycle", a déclaré, enthousiaste, Nicolas Vignolles, directeur général du SELL au micro d'Europe 1.

Une culture du jeu vidéo réinventée

Grâce aux confinements, le jeu vidéo a pu se réinventer et se créer une nouvelle culture. Désormais, c'est une affaire de famille. En effet, 77% des parents jouent aux jeux vidéo avec leurs enfants, contre 66% en 2020. Mais le confinement n'est pas la seule explication, à en croire Nicolas Vignolles, invité d'Emmanuel Duteil dans l'Invité Éco. "D'un point de vue socio-démographique, on a des parents qui ont 35-45 ans qui ont eu une culture du jeu vidéo quand ils avaient 20-25 ans. Avec le confinement, ils se sont dit 'J'ai aimé le jeu vidéo quand j'étais plus jeune. Mes gamins se passionnent pour le jeu vidéo. Est-ce que ce n'est pas l'occasion de se retrouver en famille autour d'une bonne partie de console ?'"

Une manière, aussi, de pouvoir encadrer et contrôler le temps passé par les plus jeunes sur la console. "On est très engagé là-dessus et le regard des pouvoirs publics est très focalisé là-dessus. Vous avez un paramétrage possible (dans chaque console) où vous pouvez limiter le temps de jeu de votre enfant", affirme Nicolas Vignolles, directeur général du SELL au micro d'Europe 1. Des outils et la multiplication des campagnes de prévention liée aux dangers de l'addiction des jeux vidéo, qui portent leurs fruits puisque 92% des parents qui jouent sur console connaissent ces dispositifs. Sur l'ensemble des Français, 48% des parents déclarent connaître et utiliser les systèmes de contrôle parental, contre 37% de 2020 et 32% en 2019.

Le jeu vidéo, vecteur de lien social

Pendant cette période, nombreux sont ceux qui ont souffert de l'isolement et du manque de contact social. 61% des joueurs considèrent que le jeu vidéo permet de créer du lien, c’est 9 points de plus qu’en 2020. "Il y a de plus en plus de Français dans notre enquête qui nous disent : 'Quand on joue aux jeux vidéo, ce qu'on recherche, c'est cette dimension de se connecter à d'autres. Quand j'allume ma console, je vais me connecter à mes amis, à mes collègues de bureau, à parfois des gens que je ne connais pas, qui sont à l'autre bout de la planète'", explique Nicolas Vignolles au micro d'Emmanuel Duteil. Longtemps considéré comme un monde virtuel qui isole plus qu'il ne rassemble, le jeu vidéo confirme donc sa dimension sociale. Un tiers des joueurs a le sentiment d'appartenir à une communauté. 

50% des joueurs sont des joueuses

Les femmes étaient majoritaires pour la première fois en 2020, la courbe s'est de nouveau inversée cette année. "On est vraiment à 50/50 entre femmes et hommes. Quand on regarde ceux qui sont des joueuses ou des joueurs plus réguliers, c'est vrai que là, il y a un petit peu plus d'hommes que de femmes (53% à 47%). Et c'est vrai qu'on va retrouver une plus forte proportion chez les femmes deux joueuses sur mobile, mais c'est une part qui a légèrement baissé" affirme Nicolas Vignolles au micro d'Emmanuel Duteil.