Jeux vidéo : Fortnite dépasse les 250 millions de joueurs et se tourne vers sa Coupe du monde

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le jeu phare de 2018 n'en finit plus d'attirer de nouveaux joueurs. La première Coupe du monde de "Fortnite", qui début en avril, s'annonce comme un événement planétaire.

Jusqu'où ira le succès de Fortnite ? Epic Games, l'éditeur du jeu phare de 2018, vient d'annoncer avoir dépassé les 250 millions de joueurs actifs dans le monde, un chiffre qui donne le tournis. À quelques semaines de l'ouverture des qualifications pour sa première Coupe du monde, Fortnite est bel et bien le roi des "battle royale", ces jeux où une centaine de joueurs s’affrontent en même temps sur une carte qui rétrécit, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’un survivant.

Figure de proue des "battle royale"

Lancé en 2017, Fortnite, disponible sur PC, consoles et mobiles, a contribué à populariser le genre des "battle royale". Mais le concept ne date pas d'aujourd'hui. On trouve trace de ce format d'affrontements dans les combats de catch par élimination depuis plusieurs décennies. Mais c'est le roman japonais Battle Royale, sorti en 1999 et qui fait s'affronter des étudiants dans un monde dystopique, qui en a défini le cadre. Adapté en manga, puis en film, il a surtout énormément inspiré la série des Hunger Games.

>> De 5h à 7h, c’est "Debout les copains" avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

Fortnite a supplanté "PUBG". Devenues soudainement très populaires, les "battle royale" ont logiquement été aspirées par l'univers du jeu vidéo, d'abord par petites touches puis avec un premier phénomène : PlayerUnknow's Battlegrounds, "PUBG" pour les intimes. Le principe : 100 joueurs sont parachutés sur une île en slip et doivent tuer leurs adversaires pour être le dernier survivant, en s'aidant d'équipements et d'armes. Lancé en mars 2017, "PUBG" a connu un succès immédiat, six mois avant l'arrivée de Fortnite Battle Royale.

Mais progressivement, Fortnite a supplanté son aîné dans le cœur des "gamers". Gratuit comme "PUBG" (sur le modèle free-to-play, il y a des achats intégrés pour progresser plus vite dans le jeu), le jeu d'Epic Games se démarque par sa prise en main hyper simple et ses graphismes cartoonesques : armes extravagantes, personnages haut en couleur, textures "pâte à modeler", pas une goutte de sang et… des pas de danse devenus des phénomènes culturels. Antoine Griezmann, grand fan de Fortnite, s'est ainsi amusé à les reproduire après ses buts.

Un leader indétrônable

Aujourd'hui, il n'est pas exagéré d'affirmer que Fortnite est le jeu le plus populaire au monde. En un an, le nombre de joueurs a été multiplié par six ! Au point que cela cause quelques problèmes pour les serveurs : au plus haut, 3,4 millions de joueurs se sont connectés en même temps - un record -, entraînant des ralentissements sur le jeu. À titre de comparaison, il y a dix fois plus de joueurs sur Fortnite que d'aficionados de Fifa 19. Par ailleurs, un joueur de Fortnite sur trois est une joueuse. Une présence féminine bien plus élevée que la moyenne sur ce type de jeux.

Le succès de Fortnite repose en partie sur l'écart entre son concept guerrier et ses graphismes presque enfantins.

La concurrence est sur les rangs. Cette réussite est d’autant plus impressionnante que la concurrence est chaque mois un peu plus forte. En remettant les "battle royale" à la mode, Fortnite a donné des idées à tous les développeurs et des nouveaux jeux de ce genre se lancent régulièrement, avec plus ou moins de succès.

Dernier carton en date : Apex Legends, lancé début février par le mastodonte Electronic Arts, l’éditeur des Fifa. En à peine deux mois, il a déjà conquis 50 millions de joueurs. Il avait fallu six mois à Fortnite pour franchir ce palier. Mais les "battle royale" n'étaient pas aussi populaires à l'époque. Pas de quoi inquiéter Tim Sweeney, le patron d'Epic Games : "Depuis qu'Apex Legends est sorti, nous avons gagné autant de joueurs sur Fortnite qu'il y en a sur Apex Legends, ce qui est incroyable", s'est-il réjoui auprès du site Venture Beat.

Une Coupe du monde très attendue

Fortnite peut donc regarder sereinement devant lui et se tourner vers la prochaine étape de son développement : l'e-sport, les compétitions de jeux vidéo. Sa simplicité, son grand nombre de joueurs et sa grande popularité chez les "streamers" (les joueurs qui diffusent leur partie en direct sur Internet) en font en effet le jeu idéal pour des affrontements épiques, capables d'attirer les foules. Pour avoir un ordre de grandeur, League of Legends, le jeu le plus joué actuellement en compétition, compte entre 100 et 120 millions de joueurs, deux fois moins que Fortnite.

La première Coupe du monde de Fortnite va donc se dérouler cette année et cela s’annonce complètement fou. Comme au foot, il y aura des qualifications, virtuelles, ouvertes à tous, entre le 13 avril et le 16 juin. Un million de dollars sera alloué chaque semaine "et réparti de manière globale entre tous les joueurs de Fortnite éligibles", a indiqué Epic Games. Cent joueurs en solo et 50 équipes en duo participeront à la finale de la Coupe du monde, à New York les 26 et 28 juillet. Trente millions de dollars seront alors mis en jeu, soit au moins 50.000 dollars par joueur qualifié. Le vainqueur empochera la bagatelle de… trois millions d’euros !