"Impression Soleil Levant", le célèbre tableau de Monet, rejoint Le Havre

  • A
  • A
© Diane Shenouda/Europe 1
Partagez sur :

Retour aux sources pour l'un des plus célèbres tableaux de Monet. "Impression Soleil Levant" va être exposé au Havre pendant un mois.

Le chef d'oeuvre de Claude Monet, Impression Soleil Levant, qui a donné son nom à l'impressionnisme, revient pour la première fois au Havre, son lieu de naissance, là où Monet l'avait peint en 1872. Une manière de célébrer les 500 ans de la ville portuaire. La célèbre toile, qui est une vue du port du Havre noyé dans la brume du matin, sera exposée au Muma, le Musée d'Art Moderne André Malraux, dès dimanche prochain et pour un mois, avec une trentaine de toiles de Turner, Boudin, Dufy, qui ont tous été inspirés par la lumière du Havre. 

Un décrochage méticuleux. Mercredi, au musée Marmottan à Paris, où il est habituellement exposé, c'était l'effervescence autour de l'inestimable chef d'oeuvre de Claude Monet. La toile est décrochée par deux spécialistes gantés de blanc pour éviter que le tableau ne leur glisse des mains. Puis il est examiné à la loupe par Christian Châtelier, un restaurateur qui connait bien la toile, pour l'avoir suivi partout dans le monde. "J'ai des lunettes grossissantes, et mon éclairage rasant suit le moindre dénivelé de surface. Là, je n'ai rien à faire. Il y a une toute petite écaille de dorure qu'on retouchera au Havre. Si on le fait ici, ça n'aura pas le temps de sécher et on ne veut prendre aucun risque", explique-t-il.

La toile est ensuite placée dans une caisse molletonnée. Le restaurateur ne va pas la quitter des yeux jusqu'à son transport au Havre. Jeudi matin, le tableau est arrivé à bon port, en camion ultra-sécurisé.

Une oeuvre exceptionnelle. Impression Soleil Levant est une icône récente. L'oeuvre était tombée dans l'oubli, jusqu'à ce qu'elle soit reconnue comme un chef d'oeuvre dans les années 1960. Par cette vue, Claude Monet a su saisir l'insaisissable. Pour l'époque, l'oeuvre est radicale. "Monet va utiliser des verts, des bleus et des touches orangées pour créer ce sentiment de brume. C'est une palette extrêmement osée, qu'il va progressivement diluée pour donner cette impression fantomatique", souligne Marianne Mathieu, la directrice adjointe du musée Marmottan. "Impression Soleil Levant est un tableau qu'il faut aller voir. Il ne ressemble pas aux reproductions qu'on peut en faire. Ce n'est pas un tableau gris, pas un paysage gris du nord, au contraire. C'est une matinée havraise, qui fait de Monet le grand coloriste que l'on connaît".