Fête de la Musique : Jack Lang se réjouit qu'"enfin la musique techno entre à l'Elysée"

, modifié à
  • A
  • A
Jack Lang est un défenseur de longue date de l'électro.
Jack Lang est un défenseur de longue date de l'électro. © CHRISTOPHE ENA / POOL / AFP
Partagez sur :
Jeudi, pour la Fête de la Musique, la présidence organise un concert de musique électro dans la cour d'honneur de l'Élysée. 

Jack Lang, ancien ministre de la Culture et créateur de la techno-parade, s'est réjoui lundi que "la musique techno entre enfin à l'Élysée", alors qu'un concert y est prévu jeudi pour la Fête de la Musique, dont Jack Lang est aussi le créateur.

Une musique "longtemps diabolisée". Hourra ! Hourra ! Enfin la musique techno entre à l'Élysée", a lancé lundi l'ancien ministre de la Culture dans un communiqué. "Les années de combat que nous avons menées pour la pleine reconnaissance de la musique électronique, née en France, (...) sont aujourd'hui récompensées par le Président", a ajouté Jack Lang, jugeant que cette musique avait été "longtemps diabolisée et excommuniée pour les pouvoirs publics et les médias".

L'ancien ministre de la Culture, fondateur de la Fête de la Musique, est depuis longtemps un ardent défenseur de ce type de musique, qu'il avait mis à l'honneur en créant en 1998 la Techno Parade. Il a donc remercié "chaleureusement" le président de la République pour cette décision, qu'il qualifie de "victoire sur l'ignorance et le mépris".

Kavinsky et Busy P aux platines. Jack Lang a cependant appelé à "résoudre toute une série de problèmes" qui touche l'univers de la musique techno, comme "la faible reconnaissance des droits moraux et matériels des créateurs", "l'étouffement de petits festivals par les coûts excessifs de sécurité" ou encore "la quasi absence de la musique électronique sur de nombreuses radios". 

Pour la Fête de la Musique, la présidence organise jeudi de 20h à minuit un concert de musique électro dans la cour d'honneur de l'Élysée, ouvert à tous sur simple inscription en ligne. Le concert de jeudi réunira notamment deux grands noms de l'électro : Kavinsky, qui a signé Night Call, tube de la bande originale du film Drive, et Busy P, alias Pedro Winter, premier manager de Daft Punk et producteur de talents comme Cassius et SebastiAn. 

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP