Découvrez la pochette de l'album posthume de Johnny Hallyday qui sortira le 19 octobre

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Le 51e album studio de Johnny Hallyday, intitulé "Mon pays c'est l'amour", sortira le 19 octobre a annoncé jeudi Warner, la maison de disque de la star disparue le 5 décembre 2017 à 74 ans.

Selon ses proches, c'était un album que Johnny Hallyday souhaitait absolument terminer. "Mon pays c'est l'amour", composé d'une dizaine de titres, sortira le 19 octobre prochain, a annoncé jeudi la maison de disques Warner, qui a également dévoilé la pochette de l'album posthume du chanteur, mort le 5 décembre 2017. 

jojo640789

Photo : Dimitri Coste / Warner

Tatouages et crucifix. Sur la photo en noir et blanc du photographe Dimitri Coste, Johnny apparaît de face, debout, soleil dans le dos, dans une ambiance mi rock, mi western. Bras tatoués, bracelets et crucifix autour du cou, son regard semble regarder au loin. 

Réalisé par les fidèles complices de Johnny Hallyday. L'album Mon pays c'est l'amour, lui, pourra d'ores et déjà sortir. Le tribunal de grande instance de Nanterre, saisi en référé le 13 avril pour les deux aînés, leur a refusé le droit de regard qu'ils réclamaient sur ce disque. Un disque qui été réalisé par Maxime Nucci, dit Yodelice, le collaborateur attitré des derniers albums de Johnny. Des artistes comme Miossec et Yarol Poupaud ont contribué à sa création. Il sera composé de dix titres: Made in rock'n'roll, Mon pays, c'est l'amour, L'Amérique de William, 4m2, Back in L.A., J'en parlerai au diable, Pardonne-moi, Je ne suis qu'un homme, Tomber encore et Un enfant du siècle.

Un album au cœur du différend entre Laeticia Hallyday et deux enfants aînés du chanteur. Cet opus enregistré au cours des derniers mois de la vie de "l'idole des jeunes", a fait l'objet d'un différend entre sa veuve Laeticia Hallyday et ses deux enfants aînés David Hallyday et Laura Smet, au cœur d'une bataille juridique pour l'héritage de la star. Ces derniers s'estiment déshérités par le testament de leur père, rédigé en 2014 sous l'empire du droit américain et une première audience est prévue le 22 novembre en France pour débattre de la compétence du tribunal.