De fan à auteur d'une chanson pour Johnny Hallyday : l'incroyable histoire de Boris Lanneau

  • A
  • A
Partagez sur :
Alors que le cercueil de Johnny Hallyday a été transféré dans un autre caveau à Saint-Barthélemy, Boris Lanneau est l'invité inattendu d'Europe 1, jeudi. Fan du chanteur depuis son plus jeune âge, il est devenu le compositeur d'une chanson dans son album posthume. Une histoire peu commune qu'il raconte à Matthieu Belliard.

Boris Lanneau, fan de Johnny Hallyday, a réalisé l'un de ses rêves : écrire une chanson pour lui, que l'idole des jeunes a même chanté sur son album posthume. Au micro d'Europe 1, il revient jeudi sur son incroyable aventure, qu'il raconte aussi dans un livre intitulé "Un jour, j'écrirai une chanson pour Johnny", et qui sort jeudi aux éditions XO. L'histoire commence le 9 octobre 2015 à Lille...

"Et si le 50e album de Johnny était écrit par un fan ?"

Boris Lanneau est devant l'hôtel de Johnny avec d'autres fans, à la sortie d'un concert du chanteur. Et vers 4 heures du matin, un van arrive... "La porte arrière s’ouvre, une botte se pose sur le pavé, une deuxième, un chapeau qui sort, une veste à frange et un silence qui se fait, un silence mémorable", raconte le fan avec émotion. 

Il transporte dans son sac à dos tout un album qu'il a écrit pour Johnny. "J’ai mis sur la 1e page une phrase : 'Et si le 50e album de Johnny était écrit par un fan ?'", sourit-il. Il tend son carnet à Johnny qui le prend, jette un œil sur la première page et s'en va.

"Et ça aurait pu s'arrêter là", se souvient Boris Lanneau. "Et moi ça m'allait d'avoir passé des nuits à écrire pour lui. Tout aurait pu s’arrêter là, c’était très bien". Mais l'histoire continue : il est appelé par la production, apprend que Yarol Poupaud a composé une chanson sur un de ses textes. Et se retrouve finalement à écouter Johnny chanter ses mots, dans Tomber encore

"On se dit 'non, ce n'est pas possible, je suis en train de rêver'"

"On entend des mots qu'on a écrit, on entend la voix de Johnny qu'on connait si bien, mais on se dit à un moment 'non, ce n'est pas possible, je suis en train de rêver'", se rappelle le fan-compositeur qui assure que cela ne l'étonne pas non plus du chanteur : "Dans sa gentillesse, son intelligence, sa liberté, ça ne m’étonne pas qu’il choisisse quelqu’un du public pour être sur son album. [...] C’est comme s’il avait ouvert la porte du studio à tous les fans."

Dans sa famille, on aime d'ailleurs Johnny de père en fils et Boris Lanneau avait dit à son père qu'un jour, il écrirait une chanson pour Johnny.  "D’autres auraient pu dire que ça ne marcherait jamais, et lui a dit 'Il n'y a pas de raison que ça ne marche pas'." Prémonitoire. 

Alors après ce succès, composera-t-il pour quelqu'un d'autre ? "J’ai écrit pour Johnny, ça suffit non ?", conclut Boris Lanneau en souriant.