Quand Christophe Maé faisait les premières parties de Johnny Hallyday : "C'était terrible"

  • A
  • A
christophe maé 2:54
Christophe Maé était impressionés face aux fans parfois hostiles © Europe 1
Partagez sur :
Christophe Maé est l'invité mercredi de l'émission d'Anne Roumanoff "Ça fait du bien". Il revient sur ses débuts et raconte notamment sa rencontre avec Johnny Hallyday, au moment où il a commencé à faire ses premières parties. Un moment difficile au début, mais qui lui laisse aujourd'hui un souvenir puissant.
INTERVIEW

Il n'est alors pas encore très connu, mais se retrouve propulsé à faire la première partie des concerts de Johnny Hallyday pendant plusieurs mois, parfois dans un Stade de France accueillant plus de 80.000 personnes. Une expérience forte, face à des fans parfois hostiles, que Christophe Maé raconte mercredi au micro d'Anne Roumanoff dans l'émission Ça fait du bien. "Yannick Noah m'avait prévenu que ce n'était pas un exercice facile", se souvient le chanteur. "Il avait raison." Et pas uniquement parce qu'un Johnny "qui vivait pour la scène et qui prenait vie sur scène" avait tendance à être écrasant.

Christophe Maé a aussi été très impressionné par le Johnny Hallyday des coulisses. "C'était très sympa à vivre parce qu'il m'avait à la bonne. Et, ça, c'était cool", explique-t-il. Le premier soir, avant le concert, on lui demande d'aller voir Johnny Hallyday dans sa loge. Mais le jeune chanteur n'ose pas aller déranger le vieux rockeur, qui vient donc lui-même toquer à sa porte.

"Les sosies de Johnny me regardaient de travers"

Johnny Hallyday lui propose alors d'aller fumer une cigarette. Et lui donne une mission. "Tous les soirs, tu fais la première partie et ensuite tu viens me voir dans ma loge pour me donner la température du public." Une demande qui va être d'une grande aide pour le jeune chanteur.

Car le premier soir, devant les plus de 80.000 spectateurs du Stade de France, l'expérience est difficile. "J'ai débarqué avec mes petites chansons, On s'attache, etc. Le public de Johnny est là, avec aux premiers rangs les sosies de Johnny qui me regardent de travers", sourit aujourd'hui Christophe Maé. "Et là, franchement, je n'ai pas passé un très bon moment. C'était terrible à vivre."

Mais il rend, comme promis, visite à Johnny Hallyday, qui lui donne de précieux conseils. "Demain soir, joue quelque chose à l'harmonica, reprend une de mes chansons. Mets-toi à l'aise", encourage-t-il. "Parle-leur de moi, dis-leur que tu étais avec moi, que je vais bien et que je me prépare." Christophe Maé n'avait jusque-là pas oser qu'il puisse reprendre des chansons de Johnny en première partie des concerts du rockeur.

Le lendemain, Christophe Maé démarre sa première partie en reprenant à l'harmonica le thème des Portes du pénitencier. "D'un coup, il y a 80.000 personnes qui t'écoutent", s'étonne-t-il encore. "Et là, c'était magnifique." En sortant de scène, Christophe Maé s'empresse alors d'aller remercier Johnny Hallyday. 

Europe 1
Par Alexis Patri