Catherine Ceylac raconte ses entretiens avec des artistes sur leurs histoires d'amour

  • A
  • A
Catherine Ceylac. 2:18
Catherine Ceylac.
Partagez sur :
Catherine Ceylac, ancienne présentatrice de "Thé ou café", publie un livre de témoignages "À l’amour à la vie" (éditions Flammarion), dans lequel elle interroge des personnalités sur leurs amours.
INTERVIEW

Claude Lelouch, Sandrine Bonnaire, Louis Chedid, Thomas Dutronc… Quatorze stars, comédiens, chanteurs, réalisateurs, écrivains, se sont confiés sur leurs amours, heureuses et malheureuses, dans À l’amour, à la vie (éditions Flammarion) de Catherine Ceylac, ancienne animatrice de l’émission Thé ou Café sur France 2.

"J’ai choisi un sujet universel et intemporel, l’affaire de tout le monde : aimer, être aimé, être rejeté, se séparer, rompre…", explique celle qui avait publié l’année dernière À la vie, à la mort. Dans ce précédent ouvrage, elle avait déjà rassemblé les propos de quatorze personnalités qui se confiaient sur la disparition de leurs proches.

Claude Lelouch raconte ses aventures avec des actrices

À l’amour, à la vie regorge d’anecdotes inédites. "Ma première question était : quand est-ce que vous avez senti un regard amoureux pour la première fois ?", raconte Catherine Ceylac. "Autre interrogation importante : est-ce que vous trouvez que c’est niais d’être amoureux ? Tous m’ont répondu : c’est ceux qui pensent qu’ils ne le sont pas qui sont mièvres."

Le réalisateur Claude Lelouch y raconte notamment ses aventures avec des actrices. "Quelquefois, j'ai senti que certaines avaient envie de coucher avec moi par intérêt et j'en ai profité, mais en général, j'ai couché après leur avoir donné un rôle dans mes films plutôt qu'avant", confie-t-il dans un entretien. Le chanteur Thomas Dutronc revient quant à lui sur l’épisode douloureux d’une séparation : "La première fois que j'ai rompu, je lui ai dit : 'viens, je vais te faire écouter un truc'; je lui ai passé le disque Je suis venu te dire que je m'en vais, et j'ai pleuré plus que la fille que je larguais."