Au musée Jacques-Chirac à Sarran, les visiteurs rendent hommage à "un grand homme"

  • A
  • A
Jacques Chirac culture musée
La collection du musée Jacques-Chirac à Sarran possède une collection de 5.000 objets retraçant les mandats du président. © AFP
Partagez sur :
À Sarran, le musée Jacques Chirac expose les cadeaux reçus par l'ancien président lors de ses mandats. En hommage à l'ex-chef de l'État, le musée sera gratuit ce week-end. 
REPORTAGE

Au musée Jacques Chirac de Sarran en Corrèze, les admirateurs de l'ancien président de la République décédé ce jeudi se pressent pour lui rendre un dernier hommage. Tout naturellement, le lieu a rassemblé autour de la mémoire de Jacques Chirac. Des admirateurs sont venus se recueillir en écrivant quelques mots sur un registre de condoléances ou des bouquets de fleurs. 

Inauguré en 2000, le musée Jacques Chirac expose tous les cadeaux reçus par l'ex-président au cours de ses fonctions présidentielles. Une collection de 5.000 objets, disparates et inédits. On retrouve des portraits, des tapis, des bijoux, des étoffes offertes par les pays du Golfe ou encore des dizaines de statuettes africaines. L'esprit de l'ancien président est partout pour les visiteurs. "On ressent sa grandeur", avoue un visiteur. "Pour avoir ramené autant de chose, je pense que c'est un grand homme."

Des maillots de foot et des santiags

Parmi les objets exposés, quelques pièces riches d'histoire. Un maillot de foot porté par Zinedine Zidane, du 12 juillet 1998, par exemple. "C'est une partie de nous, de notre jeunesse", ajoute une dame. "En voyant certains objets comme le maillot, on repense aussi à l'actualité."

On trouve aussi une étonnante paire de santiags, vestige du G8 de Denvers, en 1997. "Bill Clinton avait souhaité que tous les représentants du G8 portent une tenue de cow-boy. Mais quand le président Jacques Chirac et le chancelier de l'époque Helmut Kohl ont vu les tenues, ils ont refusé de les porter", raconte Catherine Combrouze, directrice du musée. "Du coup, les autres chefs d'État ont refusé aussi et il n'y a pas eu de photo finale !"

En hommage à Jacques Chirac, le musée sera gratuit ce week-end, de 10 heures à 19 heures. 

Europe 1
Par Benjamin Peter, édité par Mathilde Durand