Antonin Artaud et Georges Bernanos entrent dans le domaine public

  • A
  • A
Antonin Artaud (g) et Georges Bernanos (d) sont respectivement morts en mars et juillet 1948.
Antonin Artaud (g) et Georges Bernanos (d) sont respectivement morts en mars et juillet 1948.
Partagez sur :
Il n'est désormais plus nécessaire de payer des droits d'auteurs sur les œuvres de l'homme de lettres et de théâtre Antonin Artaud, ni sur celles de l'écrivain Georges Bernanos. 

Plus besoin de s'acquitter de droits d'auteur pour publier les œuvres d'Antonin Artaud ou Georges Bernanos. Depuis le 1er janvier, leurs œuvres sont entrées dans le domaine public.

En France, une oeuvre entre dans le domaine public 70 ans après la mort de son auteur. En France, comme dans plusieurs pays européens, toutes les productions d'un auteur deviennent libres de droit soixante-dix ans après sa mort. Artaud et Bernanos, décédés en 1948, sont dans ce cas. 

Du côté des écrivains étrangers, dont seules les œuvres en version originale sont dans le domaine public (sauf si leur traducteur est mort en 1948 ou avant), on trouve l'Américaine Zelda Fitzgerald, épouse et égérie de Francis Scott Fitzgerald, auteure d'un roman autobiographique ("Save Me the Walz") et de recueils de nouvelles, l'auteur et dessinateur allemand Thomas Theodor Heine, co-créateur de la revue satirique Simplicissimus et l'écrivain japonais Osamu Dazai.