Anne-Sophie Pic : "Ce confinement est propre à la création"

  • A
  • A
Anne-Sophie Pic
Anne-Sophie Pic confie apprécier la période actuelle de confinement. © LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :
La cheffe multi-étoilée, qui va bientôt reprendre un restaurant à Megève, s'accommode des restrictions actuelles pour donner libre cours à sa créativité. Au micro de Michel Denisot, elle confie ne pas mal vivre la période, pourtant extrêmement difficile pour le milieu de la restauration.
INTERVIEW

À l'heure d'un confinement qui éprouve les nerfs et le porte-monnaie des Français, déjà peu épargnés tout au long de l'année 2020, il est des personnes pour qui ce confinement représenterait presque une respiration, un temps pour soi, une pause bienvenue. C'est le cas pour Anne-Sophie Pic, seule femme à avoir trois étoiles au guide Michelin en France et invitée de Michel Denisot sur Europe 1 dans l'émission Icônes, vendredi.

"Cette période, je la vis du mieux que je peux, dans le sens où elle nous est imposée, on ne l'a pas vraiment choisie", estime la cheffe, à la tête de restaurants à Valence, Paris, Londres, Lausanne ou Singapour et malgré un contexte destructeur pour la profession de restaurateur.

"Une liberté différente"

"J'en parlais avec Francis Kurkdjian, un ami nez-parfumeur, avec qui on se parle beaucoup en ce moment : le confinement est propre à la création, d'une certaine façon, car ce manque de liberté nous donne une liberté différente. J'essaie de le vivre le mieux possible. Ce qui me permet de bien vivre, c'est ce côté créatif."

"Pour quelqu'un comme moi qui a besoin de liberté, je compense ce manque par une liberté créative qui m'anime et que je dois construire, puisque j'ouvre bientôt un nouveau restaurant, donc c'est parfait." Anne-Sophie Pic prendra en effet les commandes du restaurant du Four Season Hôtel de Megève, à la mi-décembre.