Les détenteurs d'un Fan ID de la Coupe du monde dispensés de visa russe jusqu'à fin 2018, assure Poutine

, modifié à
  • A
  • A
Le président russe se dit en outre "fier" de l'organisation du tournoi en Russie.
Le président russe se dit en outre "fier" de l'organisation du tournoi en Russie. © ADRIAN DENNIS / AFP
Partagez sur :
Le président russe assure que les étrangers détenteurs d'un Fan ID de la Coupe du monde pourront aller et venir dans le pays jusqu'à la fin 2018 sans autre visa.

Les supporters étrangers munis d'un Fan ID, un document permettant de voyager en Russie sans visa pour la Coupe du monde 2018, seront dispensés de visa russe jusqu'à la fin de l'année 2018, a annoncé dimanche le président Vladimir Poutine.

"Entrées multiples" dans le pays. "Nous allons faire comme ça : les supporters étrangers qui ont actuellement leurs Fan ID pourront bénéficier des entrées multiples dans la Fédération de Russie sans visa jusqu'à la fin de l'année", a déclaré Vladimir Poutine, cité par les agences de presse russes, après avoir assisté à la finale remportée par la France. Les Fan ID, des badges en plastiques avec un cordon de couleur accompagnant les billets pour les matches du Mondial, permettaient aux supporteurs d'accéder au territoire russe sans visa du 4 juin au 15 juillet dans le sens des arrivées, et pouvaient rester jusqu'au 25.

"Fier" de l'organisation du Mondial. Le président russe s'est par ailleurs déclaré dimanche "fier" d'avoir réussi l'organisation de la Coupe du monde "dans tous ses aspects". "Nous pouvons sans aucun doute être fiers de notre manière d'avoir organisé ce tournoi (...). Nous avons réussi cet événement grandiose, nous l'avons réussi dans tous ses aspects", a déclaré Vladimir Poutine, cité par l'agence de presse officielle russe TASS.

Une finale "merveilleuse". Vladimir Poutine a enfin fait l'éloge du match final "merveilleux" où il avait assisté notamment avec le président français Emmanuel Macron et la présidente croate, Kolinda Grabar-Kitarovic. "Le score 4 à 2 dans une finale, je ne me souviens pas d'un score similaire, et peu de gens pourraient se souvenir d'un score pareil", a affirmé Vladimir Poutine. "Toutes les deux équipes étaient magnifiques (...). Je suis sûr que tout le monde a aimé leur jeu, et moi aussi", a-t-il souligné, en ajoutant avoir félicité ses homologues français et croate.