Coupe du monde : pour le sélectionneur du Danemark, les critiques contre la France ont été "sorties de leur contexte"

, modifié à
  • A
  • A
Le sélectionneur danois a visiblement changé d'avis sur l'équipe de France, que ses joueurs affrontent mardi.
Le sélectionneur danois a visiblement changé d'avis sur l'équipe de France, que ses joueurs affrontent mardi. © Jonathan NACKSTRAND / AFP
Partagez sur :

"Si vous lisez l'ensemble de l'article, vous verrez que je faisais une comparaison avec l'équipe de 1998, la meilleure équipe de France" de l'histoire, se défend Age Hareide à propos d'une interview polémique.

"Mes propos ont été sortis de leur contexte. Je faisais une comparaison avec l'équipe de France en 1998", a assuré lundi le sélectionneur du Danemark, qui avait vivement critiqué l'équipe de France dans la presse, alors que les deux sélections se rencontrent mardi au Mondial 2018. "On peut ressortir n'importe quelle formule" d'une interview, a affirmé Age Hareide en conférence de presse. 

"Pogba ne pense qu'à sa coupe !" "Je ne crois pas en cette équipe" : le technicien âgé de 64 ans avait eu la dent dure contre l'équipe de France de football fin mai, dans un entretien accordé au quotidien Jyllands-Posten, à un mois de la rencontre entre les deux équipes en Coupe du monde. "Les équipes en haut du classement mondial sont les meilleures au Mondial, seulement, ce n'est pas le cas de la France. Elle n'a rien de spécial", avait fustigé Hareide, à la tête de la sélection danoise depuis 2015. 

"Ils doivent travailler ensemble comme un groupe", avait alors conseillé le technicien d'origine norvégienne. La France "n'a plus de meneur comme Zidane, qui savait rassembler l'équipe". Le joueur de Manchester United Paul Pogba n'avait pas échappé non plus à la fougue du sélectionneur danois, qui lui avait reproché ses "hauts et ses bas". Avant de s'en prendre à sa coupe de cheveux : "Il a joué avec les cheveux teints en blanc et bleu contre Manchester City, il jouera peut-être avec les cheveux blanc et rouge contre nous. Bon sang, il ne pense qu'à sa coupe !"

La France, "une équipe très forte", selon lui. Lundi, en conférence de presse, le ton était très différent : "Individuellement, la France a une équipe très forte. Il est difficile pour les petites nations d'arriver au même niveau". La France et le Danemark s'affrontent mardi pour leur dernier match de poule. Les Bleus sont déjà qualifiés pour les 8e de finale et veulent conserver leur première place dans ce groupe C.