Coupe du monde : Benjamin Pavard accueilli en héros à Jeumont

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Devant plusieurs centaines de personnes, le latéral droit des Bleus a dit "son honneur" et "sa fierté" de revenir en champion du monde dans la ville nordiste où il a grandi.

Benjamin Pavard, le défenseur des Bleus sacré champion du monde dimanche en Russie, a été accueilli en héros mercredi à Jeumont, dans le Nord, où il a grandi, et s'est vu remettre la médaille de la ville par le maire de la commune.

"Plus beaucoup de voix". "Désolé, je n'ai plus beaucoup de voix", a commencé le latéral droit. "C'est un honneur et une fierté d'être ici. Merci à tous pour vos messages et votre soutien. Vous avez un cœur énorme à Jeumont, cette récompense est aussi pour vous".

"Merci du fond du cœur. On est extrêmement fier du champion mais surtout du jeune homme que tu es. Les enfants de cette ville ont désormais un repère, un exemple", a déclaré Benjamin Saint-Huile, le maire (PS) de Jeumont au moment de lui décerner la médaille d'honneur de la ville devant quelque 300 invités.

Un joueur inconnu avant le Mondial. Des centaines de supporters s'étaient massés devant l'hôtel de ville pour accueillir le joueur de 22 ans, inconnu avant le Mondial et qui s'est fait un nom grâce notamment à son but d'anthologie marqué en 8e de finale face l'Argentine (4-3). Le défenseur, qui a débuté le football à l'US Jeumont, avant d'être formé à Lille, à 1 heure de route de sa ville d'origine où habitent encore ses parents, a été chaleureusement applaudi par les fans qui scandaient son nom et une chanson créée par des supporters après son superbe but.

Une chanson devenue célèbre. "Benjamin Pavard, je ne crois pas que vous connaissez. Il sort de nulle part, une frappe de bâtard, on a Benjamin Pavard", hurlaient à tue-tête des centaines d'admirateurs réunis devant l'hôtel de ville, sur la façade duquel trône un immense drapeau tricolore d'une quinzaine de mètres de long.