Coupe du monde 2018 : Cavani s'est entraîné à part à la veille du quart Uruguay-France

, modifié à
  • A
  • A
Le joueur du PSG a enchaîné les allers-retours en marchant puis trottinant, sans boiter mais sans non plus courir à haute intensité. © Martin BERNETTI / AFP
Partagez sur :

Edinson Cavani s'est contenté de trottiner, jeudi, à la veille du quart de finale de Coupe du monde entre l'Uruguay et la France. Mais l'attaquant est toujours aussi proche du forfait.

L'attaquant uruguayen Edinson Cavani, très incertain pour le quart de finale contre l'équipe de France vendredi à Nijni Novgorod, s'est entraîné jeudi à part de ses coéquipiers et pour la première fois depuis sa blessure contre le Portugal samedi dernier. Le buteur dur au mal, victime d'un œdème au mollet gauche, a fait son apparition parmi les derniers sur le terrain d'entraînement du camp de base de sa sélection, lors du quart d'heure ouvert à la presse. 

Pas de course à haute intensité. Il a enchaîné les allers-retours en marchant puis trottinant, sans boiter mais sans non plus courir à haute intensité, dans un coin du terrain pendant que ses coéquipiers s'entraînaient sur l'autre moitié de la pelouse. Le joueur du PSG a ensuite échangé des passes avec un membre du staff de la Celeste, le tout sous le crépitement des appareils photos, très nombreux à la veille du quart contre la France.

Absent à moins d'un "miracle". Mercredi, "Edi" n'était pas apparu sur les photos diffusées sur les réseaux sociaux par la fédération uruguayenne, laissant envisager un forfait pour celui qui est le meilleur buteur de son pays lors du Mondial. Alors qu'il devait "effectuer un travail différencié et une réadaptation physiologique", selon sa fédération, la presse uruguayenne estimait qu'il fallait un "miracle" pour que le "Matador" tienne sa place contre les Bleus. C'est l'attaquant de Gérone, Christian Stuani, qui est pressenti pour le remplacer en cas de forfait.