La start-up française Withings tente de revenir sur le devant de la scène

  • A
  • A
withings 1280 3:00
Withings présente une nouvelle montre mercredi. © DR
Partagez sur :
Rachetée par son fondateur, Eric Carreel, après une période difficile dans le giron de Nokia, la start-up spécialiste des objets connectés se relance mardi avec une nouvelle montre connectée.

Withings, acte 3. Après une première période riche en succès sous sa propre marque où elle était considérée comme une des pépites de la French Tech, une seconde plus difficile sous la marque Nokia depuis son rachat en 2017, la start-up entame sa troisième vie mercredi. Rachetée per Eric Carreel, son fondateur, qui l'avait vendue à Nokia deux ans plus tôt, elle lance une nouvelle montre connectée dédiée au sport, la Steel HR Sport, qui reprend la philosophie des premières montres de la marque : un design proche d'une montre classique et une connectivité minimale.

Une montre connectée dédiée au sport. Depuis sa reprise de contrôle en juin, Eric Carreel tente de relancer Withings. Il amorce aujourd'hui ce retour avec la sortie d'un premier nouveau produit et la remise au goût du jour de la marque, remplacée par celle de Nokia depuis plusieurs mois. Cette montre, la Steel HR Sport offre un design proche de celui d'une montre classique avec de vraies aiguilles et un petit écran rond placé dans la partie supérieure du cadran. Malgré cette connectivité d'apparence limitée, la HR Sport permet de suivre son rythme cardiaque et de mesurer sa VO2 max, le tout étant ensuite transmis et disponible sur une application pour smartphones.

Un cas symptômatique des difficultés des start-up françaises. Le cas de Withings illustre bien les difficultés rencontrées par les start-up françaises. Pleines d'idées, elles ont ensuite du mal à se développer. Même si les possibilités pour lever des fonds se sont accrues ces dernières années, beaucoup sont tentées de se vendre à de plus grandes entreprises - souvent basées à l'étranger - en espérant se développer à l'international. Mais la greffe n'est pas simple et ne fonctionne pas toujours.

Qu'importe, Withings et son fondateur croient à leur retour. "La réaction du public face au retour de Withings a été très positive. Cela renforce ma conviction que des produits élégants et performants dédiés à sa santé peuvent considérablement améliorer le bien-être des individus et de la société", a-t-il expliqué.

La Steel HR Sport est déjà disponible au prix de 199 euros.